A
A

Algorand recrute 11 startups blockchain dans son programme d’accélération

jeu 04 Fév 2021 ▪ 18h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Elles sont 11 sur la ligne de départ de l’Algorand Europe Accelerator. Les startups sélectionnées bénéficient d’un seed funding de 15 000 EUR. Pour Algorand (ALGO), l’enjeu est de développer de nouvelles solutions innovantes basées sur sa blockchain. Algorand et ses partenaires pourraient investir jusqu’à 500 000 EUR dans les projets les plus prometteurs développés par les participants à son programme d’accélération inaugurale.

11 coureurs dans les starting blocks

La Fondation Algorand a sélectionné 11 startups pour son programme d’accélération inaugural visant à soutenir l’innovation sur la blockchain ALGO.

Les startups sélectionnées par l’Algorand Europe Accelerator se focalisent sur les paiements et les prêts – ZTLment, Payscript, Smart-Chain, Blockchain Italia – l’infrastructure – STOKR, Blockswap Network, Ockams – les solutions réseaux – Cortex, Kontinuous, ArtSquare.io – et l’Internet des Objets – NetObjex.

Le programme dure 12 mois ; il débute le 01er février jusqu’au mois d’avril de l’année suivante.

Le fonds blockchain Borderless Capital offre une subvention de 15 000 EUR à titre de seed funding à chaque participant.

Selon Nassim Olive d’Eterna Capital u2014, un fond blockchain partenaire d’Algorand, le programme d’accélération inaugurale a reçu 200 candidatures.

Le plus petit des géants

La Fondation Algorand avait annoncé le lancement de son programme d’accélération en Europe le 15 octobre 2020.

Sur les 11 startups sélectionnées, celles qui seront en mesure de développer des solutions innovantes convaincant Algorand et ses partenaires, pourraient bénéficier d’un financement de 500 000 USD pour développer leurs projets.

Algorand est souvent comparé à d’autres blockchains majeures comme Cardano (ADA), Tezos (XTZ), et Ethereum (ETH), bien que l’ALGO soit le plus petit des 4.

La capitalisation boursière d’Algorand s’élève à environ 808 millions de dollars.

Algorand est impliqué dans de nombreuses initiatives blockchain et fintech à l’international comme la China’s Blockchain Service Network, et l’implémentation en cours de la CBDC des îles Marshall. Algorand avait rejoint ce projet au mois de mars 2020.

Algorand avait pris le virage de la finance décentralisée au mois d’août 2020. La dernière mise à jour effectuée alors, semblait indiquer un intérêt d’Algorand à l’écosystème DeFi. Son programme d’accélération va d’ailleurs dans ce sens. 2021 devrait confirmer un Ethereum qui ne supportera plus à lui seul le poids de la DeFi. Les projets DeFi pourraient choisir de migrer vers d’autres blockchains afin de décongestionner le réseau ETH et, d’en finir avec les problèmes d’explosion des gas. Aux 11 startups sélectionnées sur les 200 candidatures de prouver maintenant que le jury a eu raison de les choisir.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !