NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Chainlink (LINK) En Pleine Adoption Massive Par Les Autres Projets !

Swipe (SXP) avait intégré Chainlink (LINK) au mois d’août 2020. D’autres projets cryptos et blockchains ont suivi le mouvement depuis.

chainlink

Chainlink renforce ses arguments pour attirer de nouveaux acteurs issus de 3 secteurs clés.

De nouveaux liens sur Chainlink

Les oracles décentralisés de Chainlink permet de relier en toute sécurité les blockchains aux données du monde réel.

Selon un tweet d’un partisan de Chainlink, The Link Marine, 29 projets auraient été intégrés dans ce dernier rien que pour le mois d’octobre 2020.

Cela porte à 315 le nombre de projets ou d’entreprises utilisant Chainlink – 74 blockchains, 98 projets DeFi, 23 fournisseurs de données, et 44 noeuds.

La plateforme décentralisée pour le développement de smart contrats avec JavaScript, Agoric, est l’un des projets récemment intégrés à Chainlink.

Pour Agoric, cette intégration lui permettait de développer de nouveaux produits plus rapidement, et ceci sans avoir à créer de flux de données personnalisés.

Les protocoles DeFi majeurs comme Synthetix (SNX) et Kyber Network (KNC) ont également été intégrés à Chainlink.

Le co-fondateur de Chainlink, Sergey Nazarov s’est exprimé sur le succès du projet : « Nous sommes parvenus à une solution économique qui a du sens : il est moins coûteux pour un utilisateur de servir de l’un de nos réseaux oracle, avec 7 à 21 nœuds, que de diffuser à partir d’un seul nœud ».

La part de marché de Chainlink a augmenté de manière importante en l’espace de 2 ans, pour atteindre 4,27 milliards de dollars.  

Des garanties sans garantie d’inscription

Chainlink cible 3 secteurs en pleine croissance : l’assurance, le jeu et l’architecture d’entreprise.

Pour rendre Chainlink plus attractif pour ces secteurs, celui-ci œuvre à une meilleure sécurisation de ses oracles.

La plateforme a acquis le protocole DECO au mois d’août 2020 ; ce protocole de vérification des oracles mis au point par l’université de Cornell University, est destiné à prouver l’authenticité des données sensibles.

Malgré tous ces efforts et les garanties offertes par Chainlink, de nombreux projets cryptos et blockchains hésitent encore à souscrire à leurs services pour diverses raisons.

Certains préfèrent se tourner vers son concurrent, Band Protocol ; d’autres comme Maker DAO (MKR), utilisent leur propre oracle.

Le service d’oracle sur Tron (TRX) initié par Justin Sun, JustLink, qui est censé concurrencer Chainlink, pourra-t-il rattraper la longueur d’avance prise par ce dernier dans la cryptosphère ? Chainlink gagne en crédibilité au fur et à mesure que son écosystème grandit : les anciens attirent les nouveaux, un effet de réseau qui donnera du fil à retordre aux challengers.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo