Energyfi : La plateforme DeFi eco-friendly remédiant aux problèmes de la DeFi

mer 08 Déc 2021 ▪ 10h00 ▪ 7 min de lecture - par Grégoire Morat

Pourquoi le très jeune projet Energyfi vaut-il déjà le coup d’œil ? Qu’est-ce qui le rend aussi prometteur ? Comment Energyfi peut s’imposer comme la plateforme DeFi de référence ? Dans cet article, nous allons d’abord rapidement présenter la DeFi et ses deux principales limites. Puis, nous décrirons les fonctionnalités d’Energyfi et nous montrerons pourquoi ses caractéristiques peuvent être des solutions pour la DeFi.

Qu’est-ce que la DeFi, ce fameux marché qui révolutionne le monde de la finance et qui attire toujours plus d’investisseurs ?

Contrairement au système financier traditionnel (la CeFi, contraction de « Centralized Finance »), la DeFi (« Decentralized Finance »), regroupe de nombreuses applications décentralisées (dApp) qui ont pour but de façonner un écosystème financier sans intermédiaires (sans les banques, les courtiers, les bourses).

Cette désintermédiation vise à rendre la finance plus accessible (globale, immédiate et plus compréhensible pour les particuliers), moins chère, libre (avec un affranchissement des acteurs intermédiaires traditionnels), transparente, équitable et innovante. Les projets DeFi permettent par exemple de faciliter et de désintermédier l’accès au crédit, aux produits financiers, à l’assurance face aux risques ou l’investissement en bourse.

Pour ce faire, les projets DeFi s’appuient sur trois outils – Internet, les blockchains et la cryptographie – et sur le concept révolutionnaire de « smart contract » (ou contrats intelligents en français). Les smart contract sont des sortes de contrats qui ne nécessitent pas l’intervention d’un tiers dans sa création et son exécution. Ces contrats s’activent et se résilient de façon automatique si certaines conditions sont remplies. Ils évitent donc l’intervention d’une autorité centrale.

Ainsi, la DeFi est en train de créer un système financier alternatif à très fort potentiel et palliatif aux lacunes de la CeFi. Par conséquent, il est en forte croissance et attire de très nombreux investisseurs. Selon Bloomberg, la taille de marché en valeur est passée de 12 milliards de dollars en 2020 à plus de 80 milliards en août 2021.

The  defi farming gold word and gold coins  for cryptocurrency business concept 3d rendering

Cependant, les plateformes DeFi présentent des risques et des limites

Les deux principaux problèmes que comportent généralement les plateformes DeFi sont :

  • Des coûts de transaction souvent élevés ;
  • Et bien sûr une empreinte carbone colossale (en particulier pour les projets utilisant la blockchain Ethereum).

Pour les acteurs de la DeFi, il devient de plus en plus nécessaire et pressant de trouver des solutions face à ces problèmes. Energyfi l’a bien compris et veut s’imposer comme la plateforme DeFi salvatrice.

Energyfi, une nouvelle plateforme DeFi, mais pas que…

La plateforme Energyfi conçoit un ensemble complet de fonctionnalités DeFi sur Energy Web Chain, Avalanche, Near et Binance Smart Chain, ce qui accélérera en même temps l’adoption de ces réseaux. En effet, pour évoluer vers une adoption de masse, une blockchain a besoin de plus d’utilisateurs, et pour avoir plus d’utilisateurs, elle a besoin de plus d’applications décentralisées (dApp).

Afin de favoriser l’émergence de ces dApp et de soutenir les développeurs qui souhaitent s’appuyer sur ces réseaux, une plateforme « tout-en-un » rapide et fiable comme Energyfi est cruciale. À la fois pierre angulaire et catalyseur, Energyfi a pour objectif de mener l’industrie vers la décentralisation, la transparence et la protection de l’environnement.

La plateforme Energyfi comprend un large éventail de fonctionnalités :

  • EnergyPad, un launchpad, c’est-à-dire une rampe de lancement sur laquelle un projet peut vendre une certaine quantité de jetons à un prix réduit pour accéder facilement et rapidement au capital.
  • EnergySwap, un DEX, une plateforme d’échange décentralisée (comme Uniswap ou Sushiswap) où l’on peut facilement acheter et vendre des cryptomonnaies sans devoir confier ses actifs numériques à une plateforme classique (comme Binance ou Coinbase). Sur ce type d’exchanges, les investisseurs possèdent en permanence leurs cryptoactifs et ont donc un contrôle total sur ces derniers. Pour utiliser le DEX, il faut utiliser le token de la plateforme : le jeton EFI.
  • EnergySave, du staking (immobiliser des fonds pendant un certain temps pour permettre la validation de transactions sur une blockchain et gagner de l’argent de manière passive en contrepartie) et du yield farming (assurer la liquidité du protocole en empruntant ou en prêtant des cryptomonnaies que l’on possède déjà en échange d’une rémunération).
  • EnergyLend, du lending, des prêts et des emprunts express en cryptomonnaies.

Comment Energyfi s’attaque-t-il aux problèmes de la DeFi et veut-il s’imposer comme la solution verte par excellence ?

Avant tout, Energyfi est un projet extrêmement intéressant, vertueux et prometteur, car il se présente comme la solution « verte » pour la DeFi en étant notamment signataire du CCA (Crypto Climate Agreement). Effectivement, il permettrait de réduire drastiquement l’empreinte carbone. Tout d’abord, parce qu’Energyfi est basé sur des réseaux utilisant la technologie Proof of Autority et Proof of Stake plutôt que l’habituel Proof of Work (comme le Bitcoin) qui a un terrible impact environnemental. Puis, les blockchains qu’Energyfi utilise sont davantage réputées pour leur soutenabilité écologique (comme Avalanche et Near) que celle d’Ethereum.

Energify est d’autant plus intéressant dans le contexte actuel de créations exponentielles de projets métaverse se lançant via des launchpads. Or, ces launchpads s’effectuent souvent sur des blockchains extrêmement pernicieuses pour l’environnement. Avec le rôle de catalyseur d’EnergyPad, en proposant des dApp complémentaires, Energyfi peut accélérer la naissance d’un métaverse écoresponsable.

De plus, Energyfi utilise des réseaux (Energy Web Chain, Avalanche et Near) qui ont des coûts de transaction largement inférieurs à ceux d’Ethereum. En effet, comme nous l’avons décrit ici, le réseau ETH comporte bon nombre d’avantages et il est majoritairement utilisé pour l’élaboration de projets DeFi. Toutefois, il est particulièrement congestionné et coûteux.

Ainsi, la DeFi est indéniablement une avancée technologique très intéressante pour le secteur financier et les investisseurs. Cependant, l’écosystème est encore très jeune, risqué et comporte certaines limites. C’est pourquoi le projet Energyfi se présente comme la solution face aux deux principaux problèmes : les coûts de transaction élevés et l’impact environnemental. En ce sens, malgré son jeune âge, ce projet est très prometteur. À la vitesse à laquelle se développent les projets DeFi, il est possible qu’on en entende beaucoup parler en 2022… Prochaine étape : le public sale début janvier !

A
A
Grégoire Morat

Étudiant passionné par l’entrepreneuriat et fasciné par les technologies derrières les cryptos ! Eh oui, je suis persuadé que les deux sont intimement liés : la blockchain et les NFT sont en train de révolutionner de nombreux secteurs et présentent des opportunités inédites.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 36 532,25 $ -0.52%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 2 437,37 $ -0.25%
DEFI (DEFIPERP) 6 414,10 $ 1.28%
MARKETS (ACWI) 99,36 $ -0.16%
GOLD (XAUUSD) 1 838,18 $ -0.23%
TECH (NDX) 14 509,58 $ 0.49%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ -0.38%
CURRENCIES (EURGBP) 0,837440 £ -0.23%
CRUDEOIL (USOIL) 84,04 $ -0.02%
IMM. US (REIT) 2 699,22 $ 0.12%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email