NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Lancement de la blockchain Compound : la communauté exprime sa DéFiance

Le fondateur de Compound Finance (COMP) prévoit une CeFi dévorée par la DeFi, un défi qui nécessite cependant l’appui de blockchains avec des reins solides. Compound publie le livre blanc d’une nouvelle blockchain censée s’attaquer à 3 problèmes majeurs. La cryptosphère ne partage pas l’enthousiasme de l’équipe.

Compound Chain est CASH avec son livre blanc

Compound a publié le 17 décembre 2020 le livre blanc de Compound Chain, une nouvelle blockchain dont l’objectif serait de permettre les transferts de valeur entre blockchains.

Le document décrit Compound Chain comme une infrastructure capable de transférer de la liquidité et de la valeur à travers plusieurs réseaux distribués pour un coût négligeable.

Le projet se base sur la Preuve d’Autorité qui fait appel à un groupe de validateurs limités pour la gouvernance, avec le token CASH comme stablecoin natif. Selon le livre blanc, CASH serait similaire à MakerDAO.

Compound Chain envisage d’apporter une solution à 3 problèmes majeurs : les frais élevés, les risques systémiques liés aux actifs garantis, et l’incapacité de gérer les cryptos non-basées sur Ethereum.

Pouce rouge pour Compound Chain

La cryptosphère a réagi en majorité, négativement à l’annonce du projet. Les principales critiques portent sur la possibilité d’une centralisation accrue autour du projet.

Anthony Sassano avait avancé que ces frais de transaction moins élevés seraient obtenus en renforçant la centralisation.

La décentralisation sur Ethereum est à l’origine d’une capacité de traitement plus faible sur le réseau et de gas plus élevés.

Sassano estime que les avantages avancés par Compound pouvaient être obtenus grâce aux solutions layer 2 d’Ethereum.

Les frais de transactions moins élevés ne passent cependant pas obligatoirement par une centralisation. L’utilisation de la Preuve d’Autorité pourrait théoriquement résoudre ce problème.

Pour justifier la création d’une nouvelle blockchain, le fondateur de Compound Finance, Robert Leshner, avait indiqué que Compound Chain permettra l’interopérabilité des cryptos issues d’autres blockchains supportant la DeFi.

Le livre blanc ne fournit pas des informations quant à la méthode de résolution des problèmes de compatibilité.

La cryptosphère commence-t-elle à en avoir marre de la multiplication des projets blockchains sans une réelle valeur ajoutée, ou la communauté COMP est-elle composée  en grande partie de « durs irascibles », expliquant alors le vote contre un dédommagement des victimes de liquidations malhonnêtes ? Compound Chain part sur de mauvaises bases en termes de légitimité. Elle utilise la Preuve d’Autorité mais, il faudra qu’elle fasse ses preuves pour assoir son autorité et faire taire les critiques.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo