A
A

Le Play-to-Earn (P2E) risque de changer notre perception des jeux

ven 04 Mar 2022 ▪ 11h00 ▪ 4 min de lecture - par Rédaction CT

Pendant que les NFT défraient la chronique en raison du nombre impressionnant d’entreprises et de particuliers qui décident de les acheter ou de les concevoir, les jeux de type Play-to-earn (P2E) gagnent eux aussi du terrain. La mode du P2E est même en train de changer le paradigme du jeu, vu que la majorité des jeux à succès est désormais conçue sur la base de ce système. Comment en est-on arrivé là ?

Play-to-Earn

Le style Play-to-earn (P2E) s’impose

L’ère du P2E a commencé avec Ethereum, car c’était la seule plateforme disponible à l’époque. Pendant plusieurs années, elle a été la plateforme de contrats intelligents la plus performante. De ce fait, une grande communauté d’utilisateurs s’est développée autour d’elle. C’est de cette communauté que sont issus les premiers développeurs qui ont lancé des jeux de type P2E.

Quels sont les exemples de jeux P2E qui existent ? Il y en a plusieurs. Citons entre autres CryptoKitties et Decentraland qui ont permis aux joueurs de rentabiliser leurs investissements de différentes façons. Avec le premier jeu mentionné par exemple, il suffit de faire l’élevage de quelques CryptoKitties rares et recherchés pour gagner de l’argent. Dans Decentraland en revanche, il faut acheter des parcelles de terrain.

Les experts pensent que la tendance au Play-to-earn risque de ne pas être que passagère. Avec plus de 3,2 milliards de joueurs déjà actifs sur le marché, les jeux P2E ont un avantage pour atteindre un public beaucoup plus large. Le secteur du P2E est maintenant sur le point d’être largement accepté, les joueurs adoptant ce nouveau modèle comme méthode pour gagner de l’argent.

L’avenir des jeux P2E

L’une des questions que l’on pourrait se poser est la suivante : en quoi consistent les jeux P2E ? Le concept est relativement simple. Dans la majorité des cas, ce sont des jeux de stratégies et de compétences dans lesquels le joueur est invité à mettre à profit son intelligence dans des situations qui peuvent sembler délicates.

De nombreux joueurs ont d’excellentes compétences et sont très demandés sur le marché, mais la majorité d’entre eux est restée dans l’environnement Web 2, où ils gagnent de l’argent principalement grâce au streaming et aux tournois de jeux. Le grand changement avec les jeux P2E est qu’ils récompensent les joueurs en fonction de leur manière de jouer stratégiquement.

À une époque où les jeux P2E gagnent en popularité, il est plus que jamais nécessaire pour tous les joueurs de se perfectionner dans le domaine. De nombreux développeurs ont dans l’idée de créer une nouvelle génération de jeux qui sera encore plus agréable et plus impactant que ceux qui existent déjà.

Les jeux de type Play-to-earn deviennent de véritables incontournables pour des joueurs et pour des investisseurs. Dans ce contexte, il est utile d’acquérir de nouvelles compétences en ce qui concerne leur fonctionnement. En effet, il y a des chances que la tendance de ces jeux se généralise davantage.

Source : NewsBTC

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune ! 

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !