A
A

Pourquoi ce regain d’intérêt de Wall Street pour le Bitcoin (BTC)

jeu 31 Déc 2020 ▪ 8h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Wall Street devient le Temple des cryptomonnaies et de la DeFi : ce qui semble fou aujourd’hui, pourrait devenir une réalité demain – faut juste voir les fameuses prédictions des Simpson. Cet entrepreneur ne tarit pas d’éloges sur Bitcoin (BTC) et les cryptomonnaies en général, ainsi que sur les apports de la blockchain à l’économie des Emirats Arabes-Unis (UAE).

Schroff veut se frotter à Schiff ?

Le président de l’International Blockchain Consulting Group (IBC), Khurram Shroff, estime que les cryptomonnaies pourraient remplacer les lingots d’or dans un avenir proche.

Au cours d’un entretien du 23 décembre 2020 avec Gulfnews.com, Shroff a indiqué que le regain d’intérêt de Wall Street pour les marchés cryptos est lié à la rareté de Bitcoin contribuant à maintenir le dynamisme de ce marché.

L’entrepreneur basé à Dubaï est également l’un des plus importants hodlers de la région des Emirats Arabes-Unis et détiendrait environ 1 million de BTC.

Le 21 novembre 2020, IBC Group avait investi 10 millions de dollars pour le staking sur Ethereum (ETH) 2.0.

Pour Shroff, la Preuve de Participation sur la nouvelle version d’Ethereum ne requiert pas d’importantes fermes de minage et sera donc plus éco-responsable.

Selon lui, c’est également une manière de démontrer que l’écosystème crypto est capable de s’adapter aux besoins du monde contemporain.

Les Emirats Arabes-Unis plus transparents

Shroff a également indiqué que la transparence est l’un des principes fondamentaux de la blockchain. Selon lui, cette technologie aura un impact positif sur l’économie de l’UAE.

L’application de cette technologie au niveau national devrait conduire à une gouvernance centrée sur les citoyens et un modèle de décentralisation financière qui jouera un rôle important dans la transition de l’UAE vers une économie fondée sur la connaissance.

L’UAE a déployé une stratégie d’adoption de la blockchain qui vise à transférer 50% des transactions du gouvernement vers une plateforme blockchain d’ici 2021.

Les grands loups de Wall Street deviendront-ils tous un jour des taureaux BTC ? Pour le moment, la plupart souffre de cécité cognitive et préfèrent ignorer le BTC. Où la blockchain et les cryptomonnaies conduiront-t-elles l’économie et la finance de demain ? Il n’y a qu’à voir tout le lexique que doit « absorber » les rédacteurs cryptos pour voir l’émergence d’un nouveau monde. Plus de transparence, une meilleure distribution des pouvoirs, plus de justice mais également des moins : moins d’abrutis capables d’influer négativement à eux seuls sur le pouvoir d’achat des honnêtes citoyens.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !