Que faut-il retenir du passage de la Fondation Cardano au Zanzibar et en Afrique ?

dim 14 Nov 2021 ▪ 19h30 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

À la suite du lancement de la fonctionnalité des smart contracts sur Cardano, les développeurs de la blockchain et son fondateur Charles Hoskinson ont entamé une tournée en Afrique. Celle-ci vient de prendre fin après une dernière escale au Zanzibar. L’équipe de Cardano a tenu sur place des réunions avec les fonctionnaires de l’archipel pour discuter de différents projets de partenariats. Malgré le caractère secret de ces rencontres, certaines informations intéressantes ont tout de même fuité. En voici quelques-unes.

Développer l’interconnexion au Zanzibar

L’un des principaux objectifs de la tournée de l’IOHK en Afrique était de fournir des solutions pour accélérer les progrès technologiques sur le continent. Le Zanzibar étant également concerné, Charles Hoskinson et son équipe ont effectué dès leur descente plusieurs visites sur les stations de télécommunications de l’archipel. Celles-ci ont permis de constater que l’interconnexion devait être améliorée pour permettre aux entreprises technologiques d’être dans les meilleures dispositions pour innover.

Une réunion fut donc organisée par la World Mobile Team, pour discuter de la manière dont cet idéal pouvait être atteint. L’équipe de l’IOHK et les autorités du Zanzibar ont ainsi trouvé un consensus autour des solutions d’autonomisation à déployer sur place à partir de la technologie de Cardano. Bien entendu, M. Hoskinson a promis que l’IOHK continuera à soutenir, aussi bien techniquement que financièrement, les projets locaux innovants qui sont basés sur Cardano. Il en a également profité pour rappeler la nouvelle politique de la fondation pour promouvoir l’innovation sur le continent.

Cardano mise désormais sur l’éducation

Considérant l’Afrique comme un foyer d’adoption de la blockchain, l’IOHK a financé plusieurs projets locaux s’appuyant sur la technologie. Pour accélérer cette adoption, la fondation a décidé de mettre un accent particulier sur la formation des développeurs africains et sur l’éducation. Tout au long de sa tournée, M. Hoskinson a indiqué que son équipe apporterait désormais un soutien aux startups africaines avec des applications concrètes dans le secteur.

En Éthiopie, la Fondation Cardano a conclu avec le gouvernement un accord pour lancer des identifiants numériques qui seront attribués aux étudiants. L’objectif est de s’en servir pour suivre en temps réel les performances scolaires des étudiants sur la blockchain Cardano. De cette façon, la qualité de la formation pourra être régulièrement mise à jour en fonction des besoins des étudiants et des aptitudes qu’ils développent.

Que ce soit en Éthiopie, au Zanzibar ou dans les autres pays africains visités, Hoskinson et son équipe ont proposé et développé des solutions innovantes basées sur la blockchain Cardano. La fondation espère ainsi s’appuyer sur le potentiel du continent africain en matière de développement de la blockchain pour conforter sa position dans l’industrie crypto.

A
A
DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 57 458,21 $ 0.85%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 712,27 $ 1.76%
DEFI (DEFIPERP) 12 923,60 $ 1.74%
MARKETS (ACWI) 102,87 $ -1.37%
GOLD (XAUUSD) 1 775,33 $ 0.1%
TECH (NDX) 16 135,92 $ -1.61%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ -0.09%
CURRENCIES (EURGBP) 0,851950 £ 0.01%
CRUDEOIL (USOIL) 66,58 $ -0.55%
IMM. US (REIT) 2 705,29 $ -2.04%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email