JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Un manque de connaissance de l’industrie nuit à l’adoption

Les connaître c’est l’adopter ? Une enquête récente montre que le manque de connaissances sur les cryptomonnaies est le principal obstacle à leur adoption. L’ignorance totale ou partielle n’est cependant pas la seule explication plausible.

book on bike

Scientia potentia

Crypto.com a commandé une étude sur les cryptomonnaies auprès de la division de recherche et d’analyse du groupe Economist, l’Economist Intelligence Unit.

Le rapport intitutlé “Digimentality 2021” détaille les résultats de l’enquête menée auprès de 3 053 personnes entre février et mars 2021.

Les résultats indiquent que 51 % des répondants ont déclaré que le manque de connaissances sur les cryptomonnaies constitue le principal obstacle à l’adoption des cryptos open-source comme Bitcoin (BTC) et l’Ether (ETH).

55 % des personnes interrogées connaissent les cryptos même si elles n’en détiennent, ou n’en utilisent pas.

Le global head of digital assets de Goldman Sachs, Mathew McDermott, indique dans le rapport que “Comme de plus en plus de personnes adoptent et ont accès aux portefeuilles numériques, vous pouvez simplement voir que le nombre de personnes qui ont accès et investissent dans les cryptomonnaies continue de s’élargir“.

Une récente enquête de Gemini avait montré que les 2/3 des adultes aux Etats-Unis souhaitent en savoir plus sur les cryptomonnaies, ou en détenir prochainement.

Des autres explications

34% des personnes interrogées évoque plutôt les problèmes de sécurité comme obstacle à l’adoption des cryptomonnaies, tandis que pour 29%, il serait difficile de savoir où en acheter.

Quant à l’acceptation des cryptos par les institutionnels, 47% des participants à l’enquête estiment que le principal obstacle à l’adoption réside plutôt dans la confiance globale du marché ou la compréhension des cryptos.

Pour 32% des répondants, la réglementation crypto est l’obstacle majeur à une adoption massive des cryptomonnaies par les institutionnels.

43 % et 36 % des personnes interrogées croient que la réticence des institutionnels s’explique respectivement par les structures des marchés financiers et la volatilité.

A quand l’émergence d’une génération crypto pour qui les cryptomonnaies ne seraient plus une « bête étrange » ? Eduquer, encore et encore : les cryptophiles doivent expliquer l’intérêt et le fonctionnement des cryptos dans un langage compréhensible pour le grand public. Il faut éviter de présenter les cryptos comme un simple actif spéculatif qui rendra leur détenteur riche, ou comme l’ennemi qui mettra à mort les fiats. Toute stratégie de croissance saine repose sur une vulgarisation et une facilitation. L’analphabète de l’an 2030 sera celui qui ignore les cryptomonnaies ?

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo