NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Waves lance un fond de 3 millions de dollars pour soutenir les projets cross-chain

Waves met la main au wallet à travers son programme de subventions à destination des développeurs travaillant sur l’interopérabilité des blockchains.

Pas besoin forcément de surfer sur la vague pour bénéficier de ce financement : Waves se veut ouvert à tous les projets d’interopérabilité, notamment à ceux qui sortent du cadre habituel.

Une vague de 3 millions de dollars

L’association Waves a annoncé le lancement d’un nouveau programme de subventions pour le développement de l’interopérabilité des blockchains.

Wave est une plateforme blockchain sur laquelle des contrats intelligents peuvent être déployés, à l’image d’Ethereum (ETH) ou d’EOS.

Ce programme serait doté d’un pool de 1 millions de Waves, d’une valeur approximative de 3 millions de dollars.

Un projet peut bénéficier d’une subvention pouvant aller jusqu’à 300 000 Waves. Les subventions sont classées en 3 catégories : celles qui n’ont pas d’objets spécifiques, celles qui seront dédiées aux hackathons, et celles centrées sur la blockchain Waves.

L’un des conseillers en stratégie de l’association, Sten Laureyssens, explique que la première catégorie de subventions sera ouverte à n’importe quel type de projet axé sur les solutions d’interopérabilité, sans être nécessairement connecté à Waves.

Le think out the box récompensé par Waves

Les 2 autres catégories de subvention devront respecter un certain nombre de conditions, parmi lesquelles figure probablement une intégration d’une manière ou d’une autre de la blockchain Wave.

Laureyssens affirme néanmoins que l’association souhaite également financer des solutions agnostiques.

Cette position semble être confirmée par les déclarations du président de l’association, Sasha Ivanov.

Ivanov désapprouve l’approche adoptée par certains projets : selon lui, ce programme a été conçu pour soutenir les développeurs indépendants qui sortent des sentiers battus.

Pour Ivanov, le développement de solutions d’interopérabilité par la construction d’une blockchain distincte et l’ajout d’un token natif complique davantage le système et diminue l’impact potentiel de la solution.

L’octroi des subventions sera décidé par les membres de l’association et le versement sera effectué via une application décentralisée.

L’interopérabilité des blockchains : jusqu’où se développera-t-elle durant cette prochaine décennie ? Ethereum Classic Lab avait annoncé il y a plus d’un an, son projet de créer un pont entre Ethereum et Ethereum Classic (ETC). Il faudrait créer une sorte de backbone sur lequel se connecteraient toutes les blockchains existantes et futures, afin de faciliter leur interopérabilité. Décentralisation ne rime pas forcément avec isolement : une coordination est nécessaire pour créer une synergie positive bénéficiant à tous les projets cryptos et blockchains.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo