A
A

Web 3.0 : Quand MetaMask et OpenSea brise notre rêve de « décentralisation » !

sam 05 Mar 2022 ▪ 19h30 ▪ 6 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Cette semaine, nous avons eu droit à une démonstration de force de la part de Infura, MetaMask et OpenSea. Ces derniers ont en effet procédé au blocage de plusieurs utilisateurs iraniens et vénézuéliens pour des raisons d’absence de « conformité juridique ». Une nouvelle bombe lâchée en plein centre du Web 3, idéalement considéré comme le noyau de la décentralisation.

Crypto, web3, Core, EVM

MetaMask s’adonne à la censure

OpenSea, qui a déjà fait l’objet d’un problème de décentralisation, lors d’une histoire de piratage et de gel d’actifs volés, est de nouveaux sous les projecteurs. Encore une fois, la marketplace de NFT fait l’objet d’une remise en cause de la centralisation, sauf que cette fois-ci, elle est accompagnée de MetaMask et de Infura sur le banc des accusés.

Revenons donc sur les faits. Mis à part l’intensification du conflit opposant la Russie à l’Ukraine, cette semaine a également été marquée par le blocage des comptes des utilisateurs résident au Vénézuéla et en Iran par MetaMask. Cela a alarmé les observateurs qui voient en ce portefeuille Web3 la meilleure option pour accéder aux applications sur Ethereum et d’autres chaînes EVM (Fantom, BNB Chain, etc.).

Pour justifier cet acte, MetaMask a dû publier une note sur son site Web stipulant qu’Infura (son fournisseur de service) n’était plus disponible pour ces pays accusés de non-conformité juridique. Les « nouvelles directives de sanctions des États-Unis » sont à l’origine de cette censure, d’après la direction.

Pour piqûre de rappel, MetaMask et Infura sont des produits de ConsenSys, la société de logiciels d’Ethereum fondée par Joe Lubin, cofondateurs du réseau de smart contracts. MetaMask est le plus célèbre d’entre les deux, mais Infura importe beaucoup dans l’écosystème Ethereum. La raison est qu’il facilite la vie des utilisateurs : il leur épargne la lourde tâche de la mise en fonctionnement des full nodes et il leur fournit une interface pour accéder au Web 3.0.

Des artistes iraniens bannis d’OpenSea

Cette semaine encore, plusieurs artistes iraniens spécialisés dans les NFT se sont plaints de la fermeture de leurs comptes OpenSea. En une seule journée, ces derniers se sont rendu compte que l’intégralité de leurs œuvres et objets de collections se sont envolés. Cette opération n’épargnera pas non plus leurs clients en possession d’actifs devenus invisibles sur la plateforme NFT.

OpenSea, accusée d’un service client de moindre qualité, aurait ciblé des comptes en fonction de l’origine des utilisateurs et non selon leur localisation. Une partie des victimes ne résident plus dans les pays sus-cités, ayant ont déménagé.

Indigné, le photographe NFT Domiri Ganji, a écrit à Crypto Briefing le message suivant :

« Comment peuvent-ils bannir un compte sans aucun préavis ni courriel ? Et peuvent-ils savoir ou être sûrs que quelqu’un vit dans un endroit spécifique sans même nous demander notre pièce d’identité ou une preuve de résidence ? »

Un des plafonds réalisés par Domiri Ganji

Le mythe de la décentralisation

Cette succession d’évènements a poussé des influenceurs célèbres à se manifester sur Twitter. Nous citerons parmi eux Autism Capital qui n’a pas associé la décentralisation à un mythe lointain.

« Les vétérans de l’espace sont terrifiés car ils voient tout se dérouler comme ils l’avaient prédit il y a plusieurs années. »

Et puis :

« Censure, KYC, points de défaillance uniques, etc. Un rêve fragile. Les nouveaux arrivants voient des JPEG et pensent “ce chien a un chapeau cool, il a l’air rare”. L’ignorance est une bénédiction. L’innocence nous manque. »

Le fait qu’Infura a choisi de plier devant les sanctions américaines va certainement déclencher une vague de blocage d’utilisateurs spécifiques par d’autres applications et infrastructures. Conséquemment, la cryptomonnaie deviendra un système à autorisation au lieu de garder son statut de système sans permission tant affectionné par ses usagers.

Bien que les entreprises puissent s’installer en dehors des États-Unis, et que tout le monde peut gérer ses propres nœuds, certains observateurs estiment que le Web 3.0 n’a pas le niveau de décentralisation souhaitée.

Il ne reste plus qu’à attendre que la foule « Web 3 » prenne sa responsabilité pour asseoir la décentralisation afin d’éviter que ce genre de situation ne survienne à nouveau. « Voix populi, vox Dei. »

Heureusement que Satoshi a mis sur pied une devise qui reste la plus décentralisée de toutes les cryptomonnaies. Il s’agit du bitcoin (BTC), un actif numérique que nous pouvons transporter partout dans le monde sur un morceau de papier.

En outre, Ethereum est tenu de corriger ces problèmes qui, au fil du temps, lui couteront très cher, ou bien décevra sa communauté. Car après les évènements de cette semaine, il est fort probable que certains acteurs envisagent présentement des alternatives à Infura. Qui sait si les investisseurs avides de décentralisation ne sont pas sur le point de chercher à migrer vers des concurrents de MetaMask à l’heure actuelle ?

Sources : Crypto Briefing

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 23 976,00 $ 3.5%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 840,50 $ 8.01%
DEFI (DEFIPERP) 3 796,30 $ 7.14%
MARKETS (ACWI) 91,29 $ 2.07%
GOLD (XAUUSD) 1 799,19 $ 0.28%
TECH (NDX) 13 327,50 $ 2.45%
CURRENCIES (EURUSD) 1,03 $ 1.34%
CURRENCIES (EURGBP) 0,844650 £ -0.05%
CRUDEOIL (USOIL) 89,73 $ -0.87%
IMM. US (REIT) 2 614,65 $ 0.9%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document
Partenaires Affiliés
Ovr logo OVR La plateforme metaverse- Visiter
Bybit logo Bybit La plateforme de trading en cryptos- Visiter
Huobi logo Huobi Plateforme d'échange de Cryptomonnaies- Visiter
Sorare Logo Sorare Le jeu de fantasy football mondial- Visiter
Etoro Logo Etoro Le trading social de cryptos Disclaimer: 78% des comptes CFD perdent de l'argent - Visiter
En bourse logo En Bourse Formations, applications et accompagnement dédiés aux traders indépendants- Visiter
Koffy logo Koffy Agrégateur d'infos Web3 propulsé par l'IA !- Visiter
Coinhouse logo Coinhouse L'objectif de Coinhouse est de rendre les crypto-actifs accessibles à toutes et à tous.- Visiter
crypto excel logo Crypto Excel Le gestionnaire de portefeuille crypto par excellence- Visiter