NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Nations-Unies: Un Hackathon pour lutter contre la corruption grâce à la Blockchain

En marge de la Journée internationale de lutte contre la corruption, L’UNODC – Office des Nations-Unies Contre la drogue et le Crime a organisé, en partenariat avec Celo, un hackathon dans le but d’inciter les développeurs blockchain en Afrique de l’Est à construire des applications à même de faciliter la lutte contre la corruption.

Six semaines pour mettre au point une solution

L’activité visait à apporter des solutions dans plusieurs secteurs. Les plus en vue étaient celui des marchés publics, la coopération Internationale, la protection des lanceurs d’alerte et les enquêtes en lien avec la finance.

Cela rejoint les objectifs de l’UNODC. En effet, l’un de ses rôles est d’accompagner les pays membres dans leur efforts de lutte contre la corruption.

Il y avait en tout 143 participants avec pour défi de présenter des solutions clé en main dans un temps record de six semaines. A la fin du marathon, huit équipes ont été retenues. Une remise des prix s’en est suivi.

Des gagnants pour quelles solutions?

Comme nous l’avons dit plus haut, l’objectif de l’activité était d’obtenir des solutions réelle d’applications basées sur la Blockchain. Et les résultats n’ont pas manqué au rendez-vous.

C’est le cas de Planet Shakers (gagnant du concours). L’équipe ougandaise a été gratifiée pour avoir mis au point une solution permettant le dépôt anonyme des plaintes. Garder secret l’identité du déposant lui garantit une protection contre d’éventuelles représailles. Cela peut emmener plus de monde à déposer des plaintes sans peur au ventre.

L’ougandais n’est pas le seul à avoir reçu le prix. Sept autres équipes ont été remercié pour les solutions présentées. C’est le cas de Team Sentinel qui a présenté un outil pour anonymiser les dons à destination des activistes. Ces derniers sont souvent exclus du circuit bancaire.

Team Citizen a, quant à lui, implémenté sur Celo une solution qui pourrait servir aux gouvernements. L’outil permet de faire parvenir en toute transparence les fonds à l’exécutant d’un projet et garder un œil sur toutes ses transactions. La transparence des transactions rend l’audit plus facile, ce qui est bon pour la lutte contre le blanchiment des fonds publics.

D’autres solutions que nous n’allons pas détailler ont été présentées. C’est le cas d’un système conçu pour apporter plus de transparence dans les procédures de passation de marchés afin de limiter le fraude, d’une infrastructure consistant à distribuer de l’aide humanitaire directement aux bénéficiaires au moyen d’airdrops, etc.

Bullshit ou solutions réelles? Il est difficile de prendre position. Seule la mise en application de ces projets nous en dira plus. Quoi qu’il en soit, ces genres d’initiatives démontrent qu’il y a un intérêt grandissant autour de la blockchain qui est perçue par tous comme un outil pratique pour désintermédier la confiance.

Plus d’actions
Partagez

( African continent )

Salut, c’est Gloire. En 2014 j’ai entendu parler de bitcoin à la télé avant de m’intéresser du sujet fin 2017. Depuis, chaque jour j’apprends à le comprendre tout en partageant mes petites découvertes avec la communauté.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo