Binance va cesser d'échanger des yuans en réponse aux mesures de Pékin

sam 16 Oct 2021 ▪ 14h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Le divorce entre la Chine et le groupe Binance se poursuit avec la récente décision prise par l’exchange. Cette dernière va bloquer définitivement l’utilisation du yuan chinois sur sa plateforme en réponse aux dernières mesures restrictives prises par Pékin. La nouvelle qui est tombée mercredi devrait prendre effet avant le début de l’année prochaine.

Les utilisateurs de Binance résidant en Chine verront leurs comptes basculer en mode retrait uniquement

Comme il fallait s’y attendre, Binance s’éloigne davantage de la Chine depuis la radicalisation de la politique du pays envers les cryptomonnaies. Les autorités chinoises ont en effet décidé le mois dernier d’interdire sur le territoire les activités liées aux cryptomonnaies. Cela comprend notamment les transactions cryptographiques, mais également le minage dont le pays est le plus grand contributeur. Cette décision a conduit la majorité des exchanges, dont Binance, à mettre fin aux relations commerciales qu’elles avaient sur place.

C’est dans ce contexte que le groupe vient d’annoncer qu’il suspendait l’utilisation du yuan chinois sur sa plateforme. Comme conséquence, les investisseurs implantés en Chine continentale verront leurs comptes basculer en mode retrait uniquement à compter du 31 décembre prochain. Il y a quelques semaines, Binance avait déjà commencé par arrêter l’enregistrement de nouveaux clients provenant de la zone. Avec cette nouvelle décision, le groupe rejoint les exchanges Huobi et KuCoin qui sont déjà à un stade avancé de leur retrait du Pays.

Officiellement, Binance n’était plus présent en Chine depuis 2017

Malgré l’évidence du coup dur que représente son départ de la Chine continentale, Binance a tenu à rappeler que ses services n’y étaient plus accessibles depuis fort longtemps. « Binance s’est retiré du marché de la Chine continentale en 2017 et ne s’engage pas dans les opérations d’échanges à travers la région », précise ainsi un communiqué officiel du groupe. La décision prise à l’époque était également due à une vague de répression réglementaire provenant des autorités locales.

Tout en prenant des mesures similaires à celles de Binance, son concurrent OKEX travaillerait en interne pour récupérer tous les clients délaissés par les exchanges en Chine continentale. C’est ce qu’avance notamment le journaliste local Colin Wu qui est soutenu par Wu Blockchain. Ce dernier justifie cette théorie par l’évolution du prix d’OKB à la suite de l’annonce faite par OKEX.                                                                                                                                                                     

Fidèle à sa ligne de conduite, Binance prouve une fois de plus qu’il s’efforce de respecter les obligations réglementaires en vigueur dans les pays où elle fait affaire. De son côté, la Chine devrait traquer les indélicats qui ne prendraient pas au sérieux sa volonté de bannir les activités cryptographiques du pays.

A
A
DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 58 453,87 $ 1.05%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 696,25 $ 5.56%
DEFI (DEFIPERP) 12 944,70 $ 3.59%
MARKETS (ACWI) 104,26 $ -0.04%
GOLD (XAUUSD) 1 804,51 $ 1.14%
TECH (NDX) 16 438,23 $ 0.24%
CURRENCIES (EURUSD) 1,14 $ 0.68%
CURRENCIES (EURGBP) 0,850840 £ 0.36%
CRUDEOIL (USOIL) 67,63 $ -3.44%
IMM. US (REIT) 2 747,00 $ -0.53%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email