Google rentre dans la blockchain (et ça pourrait rapporter des milliards)

ven 21 Fév 2020 ▪ 10h00 ▪ 4 min de lecture - par Zoé De La Roche

Google a rejoint le conseil d’administration du consortium Hedera Hashgraph (HBAR) et par là même le monde de la blockchain. Le registre public distribué HBAR utilise le Google Cloud Platform depuis sa création. En rejoignant la gouvernance de Hedera, Google Cloud devient (ou confirme, c’est selon) non seulement le  « fournisseur de cloud préféré » pour l’écosystème Hedera mais, jouera également le rôle de validateur sur le réseau HBAR – qui utilise un système de Proof of Stake comme mécanisme de consensus.

Selon Fundstrat Global Advisors, ce partenariat Google-Hedera pourrait générer 1,9 milliard de dollars d’ici 2024.

Hedera : Un Conseil d’Administration de Géants

Fundstrat a annoncé dans son rapport du 11 février 2020 que Google siègera désormais au conseil d’administration de Hedera Hashgraph aux côtés d’IBM, de Boeing et de Deutsche Telekom.

La plateforme Hedera Hashgraph a vu plus de 36 millions de transactions s’effectuer sur son réseau, depuis qu’elle a ouvert ses portes au grand public au mois de septembre 2019.

Le DLT Hedera est aujourd’hui utilisé par des entreprises telles que le cabinet de conseil Armanino LLP et, Acoer qui a créé un outil de visualisation de données permettant de suivre la propagation du coronavirus.

« Google a rejoint notre conseil d’administration parce que l’entreprise apprécie le modèle que nous avons créé », précise Mance Harmon, PDG de Hedera Hashgraph.

En rejoignant le conseil d’administration de Hedera, Google renforcera (encore plus) la confiance des utilisateurs en la stabilité et la fiabilité des opérations de Hedera mais, également en sa gouvernance – des leviers essentiels au développement du réseau HBAR.

Google et Hedera Hashgraph

Sans compter que ce partenariat est également un pas supplémentaire pour étendre l’accessibilité du DLT Hedera à de nouveaux utilisateurs potentiels.

Allen Day, developer advocate de Google Cloud, a déclaré être ravi de « de fournir une infrastructure évolutive et fiable à Hedera, comme nous le faisons pour de nombreuses autres entreprises digitales comme Atom Bank et Blockchain.com. Cette collaboration contribuera à renforcer la position de GCP en tant que fournisseur de choix pour les réseaux DLT et les applications décentralisées ».

Aide-toi et Google t’Hedera

Google a déjà réussi (en partie) sa mission : La nouvelle a fait bondir de 150% le prix du token HBAR en seulement 24 heures.

Environ 87% du volume total des échanges de HBAR se font aujourd’hui sur Binance. Le HBAR est arrivé sur le marché en septembre 2019 avec un prix d’environ 0,096 USD avant de chuter à 0,029 USD quelques jours plus tard.

La confiance en une gouvernance centralisée reste donc aujourd’hui un ingrédient essentiel à la réussite d’un registre distribué décentralisé. Google aidera Hedera à développer le volume et la valeur de ses transactions sur son réseau blockchain, en apportant certes son expertise en matière de cloud mais, surtout en lui faisant profiter de son image.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.