A
A

IBM dépose un brevet Blockchain pour les jeux MMO

sam 21 Nov 2020 ▪ 15h00 ▪ 3 min de lecture - par Rédaction CT

Depuis deux ans, les Etats-Unis et la Chine se font la guerre sur l’utilisation de la blockchain à grands coups de dépôt de brevets. L’un d’entre eux, déposé par IBM en 2018, a été accepté le 10 novembre 2020 et concerne l’utilisation d’une blockchain pour les jeux en ligne massivement multi-joueurs. De quoi s’agit-il et comment IBM compte l’exploiter ?

Un modèle centré sur le joueur

Le brevet déposé par IBM est particulièrement intéressant lorsqu’on y regarde de plus près. Il est avant tout concentré sur la participation de l’utilisateur dans l’enregistrement des transactions du jeu auquel il joue. 

La première manière de participer à ce système est l’action d’utiliser une blockchain pour enregistrer les transactions relatives aux ventes et aux achats mais IBM décide d’aller encore plus loin dans l’idée ! 

Calquant le fonctionnement des cryptos traditionnelles, chacune de ces transactions aura des frais et ces frais serviront à payer les mineurs qui s’occuperont de la sécurité du réseau dans le jeu. Quant à la question de savoir qui seront les mineurs et bien la réponse est vite trouvée : ce seront les joueurs ou plus précisément leur ordinateur.

Car ce brevet dévoile cette autre surprise, il sera possible de mettre à contribution la puissance de calcul de votre ordinateur pour pouvoir toucher des récompenses de blocs. C’est donc tout une économie circulaire qui a été imaginée sur mesure pour l’univers du gaming.

Des brevets à la chaîne

Il est important de rappeler le contexte dans lequel se trouve IBM depuis quelques années : l’entreprise dépose des centaines de brevets concernant la Blockchain. En ce moment une “guerre des brevets” est établie entre la Chine et les Etats-Unis pour savoir qui en déposera le plus pour prouver à l’autre qui est le plus en avance sur le sujet.

Bien que cela puisse paraître rassurant qu’une institution comme IBM proposant une solution blockchain mettant autant les joueuses et joueurs en avant, il est difficile de dire si cela va être bénéfique pour l’univers du gaming ou celui de la blockchain. 

Sans avoir plus de précisions sur l’application exacte que compte faire l’entreprise américaine avec ce brevet, cela ressemble davantage à une communication destinée aux studios de jeu vidéo pour utiliser leur idée ou un pays qu’elle essaye de concurrencer.

Sachant qu’IBM privilégie la solution Hyperledger, est-ce que les crypto-joueuses et joueurs adhérents déjà à la philosophie d’Ethereum vont vouloir migrer ? Le doute est permis…

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !