Le PDG de Ripple (XRP) balaye le Dogecoin (DOGE)

mer 24 Nov 2021 ▪ 9h00 ▪ 3 min de lecture - par Clément Dubois

Le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse, a balayé le Dogecoin lors de sa récente apparition à l’événement Fintech Abu Dhabi, selon un rapport publié mardi par CNBC. L’ancien dirigeant de Yahoo a déclaré que la parodie du bitcoin, qui a été lancée en 2013 et a été largement adoptée en 2021, n’est pas bonne pour le marché des cryptomonnaies.

Garlinghouse contre le Dogecoin

« En fait, je ne suis pas convaincu, de manière quelque peu controversée, je suppose, que le Dogecoin est bon pour le marché de la crypto. », a déclaré Garlinghouse.

Le PDG de Ripple a poursuivi en mentionnant qu’il ne détiendrait pas le coin mème en raison de sa « dynamique inflationniste ».

Contrairement au bitcoin, qui ne comptera que 21 millions de coins, l’offre du Dogecoin est infinie.

Bien que cela fasse de la cryptomonnaie mème une réserve de valeur peu crédible, les partisans de Mark Cuban sont convaincus qu’il s’agit de la plus grande vertu du coin car elle fait du Dogecoin un moyen de paiement efficace. Au lieu d’accumuler leurs tokens, les utilisateurs seront incités à les dépenser.

Bien qu’il ait été très critique à l’égard de l’empreinte carbone du bitcoin par le passé, Garlinghouse admet que la plus grande cryptomonnaie a beaucoup gagné en popularité en raison des problèmes d’inflation.

Après avoir atteint le sommet historique de 69 000 dollars plus tôt ce mois-ci, le bitcoin est revenu à 55 000 dollars.

Ripple va ajouter 250 employés

Garlinghouse a également révélé que Ripple est en passe d’embaucher 250 employés dans le monde malgré ses problèmes juridiques aux États-Unis.

Il s’attend à ce que la bataille juridique de l’entreprise avec la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis se termine en 2022.

Le patron de Ripple a répété que l’affaire ne concernait pas seulement son entreprise :

« Clairement, on voit de bonnes questions posées par la juge. Et je pense que la juge se rend compte qu’il ne s’agit pas seulement de Ripple, cela aura des implications plus larges. »

Brad Garlinghouse, PDG de Ripple, ne cache pas sa défiance envers le Dogecoin (DOGE) et l’accuse de causer du tort à l’industrie de la cryptomonnaie. En effet, son abondance infinie est un appel certain à l’inflation et est loin d’en faire une réserve de valeur digne de stabiliser le marché. Garlinghouse a notamment ajouté que Ripple continue son développement malgré ses ennuis avec la SEC en recrutant près de 250 employés. Les suspicions du PDG concernant le Dogecoin sont-elles fondées ?

Source : U.Today

A
A
Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 57 258,23 $ -1.01%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 651,91 $ 4.57%
DEFI (DEFIPERP) 12 733,10 $ 1.89%
MARKETS (ACWI) 102,87 $ -1.37%
GOLD (XAUUSD) 1 774,91 $ 0.08%
TECH (NDX) 16 135,93 $ -1.61%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ 0.02%
CURRENCIES (EURGBP) 0,851760 £ -0.02%
CRUDEOIL (USOIL) 67,02 $ 0.09%
IMM. US (REIT) 2 705,29 $ -2.04%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email