Les grandes marques poursuivent le battage médiatique sur la crypto et le métaverse

dim 12 Déc 2021 ▪ 12h00 ▪ 5 min de lecture - par Jade Moreau

De nombreuses entreprises populaires sautent sur les tendances comme les NFT, les mèmes crypto et les domaines ENS. Des marques de plusieurs milliards de dollars se précipitent dans le métaverse en achetant des NFT, des domaines ENS et en adoptant le langage crypto. Cependant, ces stratégies commerciales ont parfois des répercussions négatives sur les marques.

Budweiser et Pepsi se lancent dans NFT

En août, au plus fort du soi-disant « NFT Summer », Budweiser est devenu l’un des premiers noms familiers à s’impliquer dans la crypto. Il a acheté le domaine Ethereum Name Service « beer.eth » ainsi qu’une fusée spatiale NFT et a utilisé les deux dans son profil Twitter.

Budweiser a poursuivi la tendance le 30 novembre en annonçant sa propre série de NFT, qui comprendra 1 900 objets de collection numériques. Ces tokens permettront aux propriétaires d’accéder à la soi-disant « Budverse », une plateforme faisant profiter d’avantages et de récompenses qui n’ont pas encore été officiellement annoncés.

Budweiser n’est pas la seule entreprise de boissons à faire des incursions dans cet espace. Pepsi a annoncé sa propre collection NFT appelée « Pepsi Mic Drop », qui comprendra 1 893 NFT Ethereum.

Aujourd’hui, une liste d’attente sur le site Web de l’entreprise s’est ouverte, permettant aux utilisateurs d’enregistrer leurs portefeuilles pour le prochain drop prévu le 14 décembre.

VaynerNFT, dirigé par Gary Vaynerchuck, aide Pepsi à créer ses tokens. Vaynerchuck a félicité Pepsi pour « avoir adopté l’un des changements technologiques les plus importants de notre vie », ajoutant que les NFT peuvent « changer la culture de la création de valeur pour toujours ».

Nike et Adidas s’engagent sur le métaverse

D’autres exemples ne manquent pas dans un secteur assez différent : le sportswear, où Adidas et Nike ont pris part à la tendance.

Adidas a acheté un token Bored Ape Yacht Club ce mois-ci pour 46 ETH (d’une valeur actuelle de 180 000 dollars) une décision qui reflétait la décision antérieure de Visa d’acheter un CryptoPunks NFT en août.

En plus de cet achat, Adidas travaille avec deux autres leaders NFT : l’influenceur crypto gmoney.eth et la série de bandes dessinées numériques PUNKS Comic. Les détails de ces collaborations sont encore inconnus.

Pendant ce temps, le concurrent Nike a déposé plusieurs brevets pour des biens virtuels liés à la crypto en novembre. Bien plus tôt, la société a breveté CryptoKicks, des chaussures physiques associées à un NFT.

La société a également créé Nikeland dans le jeu Sandbox Roblox, bien que cet effort ne semble pas utiliser les NFT.

Les répercussions sur les marques pro-crypto

La tendance des biens numériques a été accélérée en octobre lorsque Facebook a changé son nom en Meta dans le but de se concentrer sur la réalité virtuelle plutôt que sur son réseau social.

De plus, les NFT ont reçu un coup de pouce plus tôt dans l’année, car des sociétés populaires telles que Twitter, TikTok et Time Magazine ont créé leurs propres gammes NFT et de grandes maisons de vente aux enchères comme Sotheby’s et Christie’s ont géré des enchères NFT de grande valeur.

Cependant, tout le monde n’est pas content que les marques se rapprochent de la crypto. Par exemple, cette semaine, Solana s’est moqué des tentatives de Pepsi de s’engager avec la crypto en lui disant de « s’en tenir à l’eau sucrée ».

D’autres entreprises ont connu un recul plus important. Discord a abandonné ses récents plans NFT à la suite de réactions négatives concernant les coûts environnementaux du mining de cryptomonnaie. D’autres sociétés proposant des plans NFT telles que Sega, Ubisoft et Artstation ont été confrontées à des critiques similaires. Même Kickstarter a été critiqué pour cette raison même s’il a choisi d’utiliser une blockchain négative en carbone.

Malgré ces controverses, l’adoption généralisée de la crypto dans le monde réel peut amener certaines des marques mondiales les plus reconnues à s’impliquer davantage dans l’industrie crypto.

De nombreuses marques ont décidé de surfer sur la vague crypto en se lançant dans le métaverse via l’acquisition de différents NFT. Certaines d’entre elles comme Budweiser travaillent activement au développement de leur propre collection NFT. Cette stratégie commerciale pro-crypto n’est cependant pas approuvée par la majorité et un nombre conséquent de sociétés a dû se rétracter de son plan crypto suite aux répercussions négatives qui ont suivi. 

Source : cryptobriefing

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Jade Moreau

La blockchain offre tant de possibilités ! Après les NFT et le métaverse, qui sait ce que cette technologie peut encore nous offrir ? Cet univers me passionne et j'adore lire et écrire à son sujet. Je vous souhaite autant de plaisir en me lisant !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 36 515,20 $ -0.57%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 2 438,59 $ -0.2%
DEFI (DEFIPERP) 6 408,70 $ 1.19%
MARKETS (ACWI) 99,36 $ -0.16%
GOLD (XAUUSD) 1 838,12 $ -0.23%
TECH (NDX) 14 509,58 $ 0.49%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ -0.38%
CURRENCIES (EURGBP) 0,837310 £ -0.25%
CRUDEOIL (USOIL) 84,03 $ -0.02%
IMM. US (REIT) 2 699,22 $ 0.12%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email