NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

LG apporte son soutien à KardiaChain, un projet de blockchain vietnamienne

Interopérabilité, une blockchain grand public : 2 axes de développement qui devraient désormais être incontournables pour les projets blockchains. KardiaChain (KAI) noue un partenariat avec LG CNS, quelques jours avant le lancement de son mainnet. LG rejoint le rang des validateurs sur ce dernier.

Monachain et KardiaChain s’enchainent

LG participe à une initiative blockchain au Vietnam, par l’intermédiaire de sa branche IT et consulting.

Selon un communiqué publié le 17 décembre, LG CNS a conclu un partenariat avec le projet KardiaChain pour devenir validateur sur son mainnet, dont le lancement est prévu fin décembre 2020.

KardiaChain KAI LG

Parmi les autres validateurs, on retrouve de grandes entreprises vietnamiennes comme le conglomérat Gleximco, la société de technologie HPT Vietnam et la société de taxis Mai Linh Group.

Dans le cadre de ce partenariat, LG CNS pourrait combiner sa propre blockchain, Monachain, avec celle de KardiaChain.

Lancé en 2018, Monachain fournit une authentification numérique et un outil de gestion de la chaîne d’approvisionnement basés sur la blockchain.

La collaboration entre les 2 entreprises porterait sur la conception d’applications relatives à l’identité décentralisée et les technologies pour les villes intelligentes.

LG n’a pas chômé en 2020

Ce nouveau partenariat intervient 2 semaines avant le lancement du mainnet de KardiaChain prévu pour le 29 décembre 2020.

Le CEO et fondateur de KardiaChain, Tri Pham, a indiqué que leur objectif était de fournir une blockchain accessible à des millions d’utilisateurs. Selon Pham, KardiaChain est la 1ère blockchain interopérable d’Asie du Sud-Est.

LG Corporation a exploré plusieurs domaines d’application de la blockchain au cours de ces dernières années.

En mai 2020, LG Electronics a rejoint le conseil d’administration de Hedera Hashgraph, une plateforme de comptabilité publique distribuée pour les entreprises.

LG CNS s’était également associé à la société américaine Evernym pour le développement de standards internationaux en termes d’identité numérique au sein du World Wide Web Consortium.

LG aurait conçu un smartphone blockchain pour concurrencer celui de Samsung, Klaytn.

Un autre projet blockchain de plus qui tombera probablement dans l’oubli ou un futur géant incontournable dans la cryptosphère ? L’Asie du Sud Est verra donc la naissance de sa première blockchain interopérable juste avant la fin de l’année 2020. LG lui, continue sa plongée dans l’univers blockchain. C’est toute l’industrie smartphone qui devra probablement investir de plus en plus dans la blockchain pour éviter de tomber dans l’obsolescence dans quelques années. La « pression blockchain » sur toutes les industries ne fait que commencer.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo