Lightning Labs conçoit un outil de gestion pour le réseau bitcoin ‘Layer 2’

Le lightning network, considéré comme l’avenir des paiements en bitcoin, est maintenant un peu plus facile à surveiller.

Ce mercredi, Lightning Labs a publié un nouvel outil d’analyse de réseau appelé « Lndmon » que les utilisateurs du lightning network bitcoin peuvent utiliser pour obtenir des données sur l’état de leur node et du reste du réseau. L’offre comprend des graphiques colorés illustrant différents aspects du réseau, tels que les frais de réseau ou les « channels » qu’un utilisateur a ouverts pour envoyer des paiements ultra-rapides.

C’est utile pour les utilisateurs qui utilisent des « lightning nodes », qu’ils doivent configurer afin d’utiliser le réseau de la manière la plus sûre possible. Lndmon donne aux utilisateurs un aperçu plus tangible de ce qui se passe avec leurs nodes, qu’il s’agisse d’un utilisateur qui exploite un routing node et qui cherche à gagner un peu d’argent ou d’un amateur de bitcoin qui veut simplement en savoir plus sur le reste du réseau.

Le billet d’annonce du blog est écrit par Valentine Wallace, l’ingénieure en logiciel de Lightning Labs qui a dirigé le projet. Elle explique :

« Comme le réseau s’est développé au cours de la dernière année, nous avons remarqué des lacunes dans son observabilité et le besoin d’un outil facile à utiliser pour que les opérateurs de nodes puissent les gérer. »

Il y a même eu des cas où l’outil aurait même pu prévenir des problèmes avec le réseau, affirme V.Wallace dans le billet du blog : « Cette année l’absence d’un tel outil a causé certains problèmes dans le réseau peer-to-peer, invisibles jusqu’à ce qu’ils deviennent nuisibles. »

À ce titre, elle pense que Lndmon peut « aider à prévenir les problèmes en permettant aux utilisateurs de surveiller les tendances et de prendre des mesures préventives ».

De plus, l’outil n’est pas seulement fait pour détecter les problèmes. En regardant les graphiques, les utilisateurs peuvent avoir un meilleur aperçu de l’historique de leurs paiements, ou potentiellement l’utiliser pour déterminer comment payer les frais les plus bas lors de l’envoi de paiements.

L’outil est censé être facile à utiliser, du moins pour les développeurs. Une fois qu’un utilisateur a son node opérationnel, il suffit de quelques étapes supplémentaires pour mettre en place son propre tableau de bord Lndmon et le faire fonctionner.

Lightning Labs a l’intention d’étendre l’outil, par exemple en prenant en charge davantage de données réseau et en permettant aux utilisateurs de configurer des notifications lorsqu’ils souhaitent être informés de quelque chose.

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Ingénieur de formation, et spécialisé dans les nouvelles technologies, je me suis toujours intéressé à la blockchain et aux cryptomonnaies. Je suis heureux de faire partie de l’équipe CoinTribune.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés