Pas crétin : Ubisoft, 1er géant du jeu vidéo à faire le pari de la blockchain

mer 08 Jan 2020 ▪ 14h00 ▪ 3 min de lecture - par Violaine Silverstein

La vie est un jeu, ne la prenez pas trop au sérieux ! En revanche, le partenariat entre le géant du jeu vidéo Ubisoft et Ultra est tout ce qu’il y a de plus sérieux.

Ultra est une plateforme de distribution de jeux nouvelle génération qui, grâce à sa blockchain UOS, offre de nouvelles possibilités aux développeurs et aux gamers.

Ultra collabore aujourd’hui avec Ubisoft pour pouvoir concrétiser cette vision. Ubisoft jouera le rôle de validateur des transactions validées par d’autres producteurs de blocs sur la blockchain d’Ultra. 

Ubisoft explore discrètement depuis des mois, les applications possibles de la blockchain dans les jeux vidéos, pour obtenir un avantage concurrentiel.

Ubisoft entre dans le jeu

Ubisoft participera au testnet de la blockchain UOS d’Ultra en tant que validateur des transactions validées par les autres producteurs de blocs. La blockchain UOS utilise tout comme sa « soeur » EOS, la Preuve d’Enjeu Déléguée (DPoS) comme système de consensus.

Le géant français du jeu vidéo sera donc un producteur de blocs “au-dessus” des autres producteurs de blocs. 

Ultra bénéficiera ainsi de l’image d’Ubisoft qui jouera au shérif pour s’assurer qu’aucune complicité entre les différents producteurs de blocs ne puissent nuire à la fiabilité des transactions.

Grandir grâce aux jeux vidéos

Les jeux vidéos constituent le terrain idéal où la blockchain pourrait gagner plus facilement des millions de nouveaux adeptes.

Les applications de la blockchain dans l’univers des jeux vidéos sont multiples : La création de Dapps pour les paiements in-game, la protection ou le transfert sans frictions des droits de propriété numérique des gamers, etc.

L’implication de Ubisoft dans ce testnet pourrait convaincre d’autres poids lourds du secteur à également entrer dans le jeu. La plupart des grands éditeurs de jeux vidéos ont préféré garder jusque-là leur distance avec la blockchain, faute de clarté sur la réglementation.

Aucune date n’a été communiquée pour le moment quant à la date de sortie du mainnet de la blockchain UOS. Les retombées de l’implication d’Ubisoft sont également difficiles à mesurer à ce stade. Le géant du jeu vidéo aura cependant l’occasion d’apprendre encore plus les différents rouages de la blockchain couplée à l’écosystème des jeux vidéos, un avantage non négligeable pour grappiller dans le futur, des parts de marché à ses concurrents.

Violaine Silverstein

Quand j’ai commencé dans les cryptos il y a 3 ans, il y avait plus de 95% d’hommes et encore très peu de femmes, bon ça n'a toujours pas beaucoup changé, mais les choses bougent et je suis fière de representer les femmes dans ce milieu très technique qui est passionnant et plein d'avenir.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.