JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Pour IBM la Blockchain devient un outil business indéniable !

Blockchain par-ci, blockchain par-là ! Les blockchains feront-elles réellement partie du quotidien des entreprises d’ici, disons, 10 ans ? IBM fait aujourd’hui entendre sa voir sur le sujet par l’intermédiaire d’Alistair Rennie ; le géant informatique investit uniquement pour le moment dans les blockchains privées.

La blockchain : l’essayer c’est l’adopter !

Dans une interview accordée à Cointelegraph, le manager du département blockchain d’IBM, Alistair Rennie, explique comment la blockchain a évolué en passant d’une simple technologie à celui d’un outil indispensable dans l’ère du numérique.

Dans le cadre de ses activités, Rennie a observé que le secteur des services financiers et celui de la supply chain sont les 2 domaines où la blockchain rencontre une adoption rapide.

Le déploiement de la blockchain sur la chaîne d’approvisionnement permet à une entreprise de bénéficier d’une visibilité auprès de tous les acteurs de la chaine, tout en suivant l’intégralité du processus d’approvisionnement.

La difficulté réside selon Rennie dans les nombreuses différences entre les systèmes adoptés par chaque entreprise.

Le secteur financier est l’un des plus actifs dans l’utilisation de la blockchain, avec de nombreux cas d’utilisation, à l’exemple de la plateforme de paiement We.trade ou encore de la Blockchain Community Initiative.

Cette dernière traiterait actuellement un volume de transactions évalué à 300 millions de dollars.

La COVID-19 booste la blockchain

Avec la pandémie de la COVID-19, de nombreuses entreprises ont adopté la blockchain pour numériser leurs processus de partage de données.

La conception d’IBM hybrid cloud platform prend ce facteur en considération. Alistair Rennie a également évoqué la question de la confiance sur les réseaux privés.

Selon lui, le problème ne devrait pas se poser étant donné que les participants à ce type de réseau peuvent toujours contrôler les informations qu’ils choisissent de diffuser.

Enfin, IBM ne rejette pas l’idée de participer à la création d’une blockchain publique, même si l’entreprise souhaite pour le moment se concentrer sur les blockchains privées.

Même la CIA s’intéresse à Bitcoin (BTC), aux cryptos et à la blockchain. La FFPB a lancé une opération de recensement des professionnels français de la blockchain ; si ce n’est pas trop tard, inscrivez-vous sur le formulaire prévu à cet effet. Blockchain décentralisée vs base de données centralisées : le match semble pour le moment pencher en faveur du premier, dont les qualités théoriques sont aujourd’hui tellement vantées. Le temps nous dira si ce n’était effectivement qu’une simple vantardise pour donner plus de goûts aux projets à la sauce D.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés