NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Robinhood : la fin de la hype autour du DogeCoin (DOGE) affectera ses bénéfices

L’introduction en bourse (IPO) de Robinhood se précise. Mais le courtier Américain avertit sur la dépendance de ses profits à la vague de popularité qu’a connu le DogeCoin ces derniers mois.

Des résultats qui pourraient être affectés par la baisse de la demande en DogeCoin

Dans son prospectus déposé à la SEC (Security Exchange Commission), Robinhood a déclaré qu’une grande partie de sa récente croissance était liée au DogeCoin. Si la demande du meme coin préféré des TikTokers venait à diminuer prévient le courtier, l’entreprise « pourrait être affectée négativement ».

En effet, dans le formulaire S-1, passage obligé avant toute IPO, précise : « Une partie substantielle de la récente croissance de nos revenus nets tirés des transactions en crypto-monnaies est attribuable aux transactions en DogeCoin ». Et ajoute que « Si la demande de transactions en DogeCoin diminue et n’est pas remplacée par une nouvelle demande pour d’autres cryptomonnaies échangeables sur notre plateforme, notre activité, notre situation financière et nos résultats d’exploitation pourraient être affectés de manière négative ». La société laisse en outre entendre que « les perceptions négatives du DogeCoin et la disponibilité accrue de celui-ci sur d’autres plateformes pourraient potentiellement supprimer la demande pour le Doge sur Robinhood. »

34% des revenus sur les cryptos liés au DogeCoin

Le courtier profite depuis plus d’un an et le début de la pandémie d’un exceptionnel engouement auprès des boursicoteurs Américains. Sa base compte plus de 18 millions et son chiffre d’affaire s’élevait à 959 millions de dollars en 2020 pour 7,5 millions de dollars de bénéfices. L’application s’est révélée être une porte d’entrée privilégiée dans les crypto-monnaies pour les boursicoteurs américains. 17% de son revenu total provenait cette année des frais de transactions sur les cryptos, et 34% de celui-ci était amené par le DogeCoin.

Le courtier s’est distingué dans l’histoire récente pour la hype qui a entouré les mèmes stocks comme Game Stop, ACM ou encore BlackBerry. Une notoriété qui a aussi montré les limites d’un système, comme nous le relevions en février. Lesquelles ont valu à la société de récemment écoper d’une amende de près de 70 millions de dollars pour « préjudice important et généralisé subi par les clients »

Lors de son introduction en bourse, Robinhood pourrait être valorisée à 40 milliards de dollars. Et si le Dogecoin ne lui permet plus de faire recette, elle n’en demeure pas moins décidée à continuer à surfer sur la vague des cryptos : elle vient en effet de recruter un nouveau COO pour sa branche crypto.

Plus d’actions
Partagez

Si les « Smart contracts », le « proof-of-work », la « Defi » ou les « pools de liquidités » constituent pour vous de nébuleux concepts, c’est ici que j’interviens. Et s’ils vous paraissent familiers, j’ai également ma carte à jouer !

Crypto-enthousiaste de la première heure, j’étudie avec intérêt les avancées des technologies liées à la blockchain. Mon leitmotiv ? Transmettre au lecteur, avec la même passion que celle qui m’habite, les news de ce secteur florissant !

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo