Tether (USDT) : Accusée de cacher son jeu, la société sort du silence

jeu 14 Oct 2021 ▪ 20h00 ▪ 5 min de lecture - par Rédaction TCT

Durant ces derniers mois, la cryptomonnaie Tether (USDT) présentée comme le plus grand stablecoin a reçu de nombreuses critiques. De nouvelles allégations font état de ce que les réserves de l’actif numérique sont soutenues par des devises douteuses qui ne correspondent pas au dollar américain, contrairement à ce qu’avançait l’entreprise derrière la création de l’USDT. Bien entendu, ces allégations sont graves, car elles pourraient saper la confiance qu’ont les investisseurs dans cette monnaie numérique.

Tether au cœur d’une sombre stratégie

Dans l’un de ses récents articles, Bloomberg a fait un tour de lumière sur la situation afin de la clarifier. D’après le contenu publié par le média – contenu produit par Zeke Faux – l’USDT ne dispose pas de réserves suffisantes pour soutenir la croissance, voire l’émission des stablecoins.

Dans l’article, Zeke met en cause la responsabilité du directeur financier de Tether (USDT), Giancarlo Devasini. Selon lui, le directeur utilise les réserves de l’entreprise afin de réaliser ses propres investissements. Plus inquiétant, l’auteur de l’article prétend que la société Tether collabore avec des entreprises chinoises et émet des prêts adossés à des cryptomonnaies, « d’une valeur de plusieurs milliards de dollars ».

« Tether n’a toujours pas révélé où il garde son argent, soutient Zeke. Si Devasini prend suffisamment de risques pour obtenir ne serait-ce qu’un rendement de 1 % sur l’ensemble des réserves de Tether, cela lui donnerait, ainsi qu’à ses partenaires, un bénéfice annuel de 690 millions de dollars. Mais si ces prêts échouent, même un petit pourcentage d’entre eux, un Tether vaudrait moins d’un dollar. »

La société agit comme les banques irlandaises

L’article écrit sur Bloomberg a provoqué des vagues dans le rang des investisseurs et des autres acteurs du marché des cryptomonnaies. En effet, il a servi de bases pour relancer les critiques et protestations contre la devise électronique. Beaucoup de personnes pensent que le Tether (USDT) s’apparente à une arnaque élaborée.

Dans un article publié sur CoinDesk, David Z. Morris a établi un parallèle entre la situation actuelle de Tether et la crise financière à laquelle a été confrontée la petite nation d’Islande en 2008 et 2009. Que s’est-il passé en Islande ? Le manque de transparence des banques dans les transactions qu’elles réalisaient et la manipulation de leurs actions ont provoqué de réelles conséquences sur l’économie nationale. Et c’est ce qui a d’ailleurs conduit à la crise financière.

L’article souligne que Tether, dont la capitalisation boursière s’élève actuellement à plus de 68 milliards de dollars, recopie « l’effet de levier qui a permis aux minuscules banques islandaises de paraître massives », tout en manquant de transparence en ce qui concerne ses réserves.

La réponse de Tether

Que pense la société des allégations qui sont faites contre elle ? Elle a publié une réponse à l’article de Bloomberg et a nié en bloc toutes les affirmations qui y sont faites. Selon l’entreprise, l’article ne fait que la promotion d’un mensonge.

« Cet article ne fait rien d’autre que de tenter de perpétuer un arc narratif faux et vieillissant sur Tether basé sur des insinuations et des informations erronées, partagées par des individus mécontents qui n’ont aucune implication ou connaissance directe des opérations de l’entreprise. C’est une autre tentative fatiguée de saper un leader du marché dont les résultats en matière d’innovation, de liquidité et de succès parlent d’eux-mêmes. »

Dans sa réponse, Tether a aussi ajouté : « La société a pris une position de leader en matière de transparence, en fournissant des attestations d’assurance trimestrielles (jusqu’à la date cible du 30 juin 2021) confirmant que tous les tokens Tether sont entièrement garantis. »

Tether (USDT) parviendra-t-elle à se défaire de l’image qu’elle prend vis-à-vis des investisseurs ? Tous les acteurs du marché des cryptomonnaies l’espèrent. Toutefois, il faut constater que cette fois, les allégations sont fortes et la réponse de la société ne suffit pas encore pour convaincre les investisseurs de sa bonne foi.

A
A
Rédaction TCT

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 61 088,87 $ 0.64%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 094,31 $ 3.12%
DEFI (DEFIPERP) 13 078,40 $ 1.15%
MARKETS (ACWI) 104,91 $ 0.01%
GOLD (XAUUSD) 1 791,52 $ 0.5%
TECH (NDX) 15 355,07 $ -0.87%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ 0.19%
CURRENCIES (EURGBP) 0,845790 £ 0.4%
CRUDEOIL (USOIL) 84,15 $ 1.9%
IMM. US (REIT) 2 731,82 $ 0.43%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.