Valereum rachète la bourse de Gibraltar (GSX)

dim 02 Jan 2022 ▪ 9h00 ▪ 3 min de lecture - par Jade Moreau

La bourse de Gibraltar, un territoire britannique, a reçu une offre d’achat de la société blockchain Valereum. Si les parties acceptent les conditions, les documents nécessaires seront signés dans un proche avenir. La bourse de Gibraltar (GSX) pourrait être la première à offrir aux clients des échanges d’actions et de cryptomonnaies. La proposition est actuellement examinée par les organismes de réglementation.

Discussion de l’accord à venir

Gibraltar pourrait entrer dans l’histoire en tant qu’endroit dans lequel opère la première bourse mixte, permettant aux clients d’effectuer des échanges de cryptoactifs et d’actions. Cela sera possible si la bourse de Gibraltar accepte l’offre d’achat faite par la blockchain Valereum. La société spécialisée dans le développement de la technologie blockchain souhaite acquérir le droit de céder 80 % de la société, laissant 20 % à son propriétaire actuel, Global Stock Exchange Group.

Les parties ont commencé des négociations et ont signé l’option en octobre 2021. Les détails de l’accord à venir n’ont pas été divulgués, mais le contrat indique que l’acquisition de 80 % de GSX a été soumise à l’examen de la Gibraltar Financial Services Commission (GFSC). Valereum est sur le point d’obtenir l’approbation de la GFSC pour la création de GSX en tant que l’un des premiers exchanges de monnaies fiduciaires et numériques entièrement réglementés et intégrés. Si l’accord a lieu, le nouveau propriétaire cherchera à intégrer plus de cryptomonnaies disponibles sur la plateforme d’échange.

Les risques possibles

L’approbation éventuelle par les autorités de réglementation est maintenant activement débattue entre tous ceux qui suivent le résultat de l’accord. Le président de Valereum, Richard Poulden, est extrêmement positif et affirme que ce sera une étape majeure dans l’évolution des cryptoactifs. Toutefois, tout le monde n’est pas aussi optimiste. Par exemple, Charlie Steele, partenaire de la société de conseil Forensic Risk Alliance, a suggéré que l’introduction des cryptoactifs pourrait contribuer au blanchiment d’argent, à l’évasion fiscale et au financement du terrorisme.

Auparavant, Valereum avait signé un accord visant à acheter Juno Group, une société de fiducie qui sera en mesure de fournir des services de stockage de cryptoactifs, même si le contrat doit être ratifié par les régulateurs.

Si l’accord est conclu, Gibraltar pourrait être un véritable refuge crypto pour les investisseurs britanniques. Nous suivrons l’évolution du contrat potentiel, alors que les régulateurs sont toujours indécis, compte tenu des risques associés.

Source : news.bitcoin.com

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Jade Moreau

La blockchain offre tant de possibilités ! Après les NFT et le métaverse, qui sait ce que cette technologie peut encore nous offrir ? Cet univers me passionne et j'adore lire et écrire à son sujet. Je vous souhaite autant de plaisir en me lisant !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 38 262,74 $ 3.48%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 2 623,93 $ 6.62%
DEFI (DEFIPERP) 6 739,10 $ 4.31%
MARKETS (ACWI) 99,56 $ 1.22%
GOLD (XAUUSD) 1 829,54 $ -0.98%
TECH (NDX) 14 495,31 $ 2.45%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ -0.14%
CURRENCIES (EURGBP) 0,834720 £ -0.24%
CRUDEOIL (USOIL) 87,70 $ 2.97%
IMM. US (REIT) 2 715,99 $ 0.82%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email