VISA va utiliser la blockchain pour la gestion de la data

La société VISA développe un système basé sur la blockchain pour la vérification des données privées. C’est sa branche de recherche et de développement VISA Research spécialisée dans l’analyse de données, la sécurité et l’innovation dans les systèmes de paiement, qui a publié un article qui décrit ledit système. La société a par ailleurs dans le même article dévoilé le nom du système qui est baptisé LucidiTEE.

Traiter de grandes masses de données avec plus de transparence

L’objectif de VISA est clair : assurer la fiabilité et la transparence dans la vérification des données. Le système LucidiTEE dont le TEE signifie en anglais «?Trusted Execution Environements?», c’est à dire environnement d’exécution sécurisé, a vocation à créer des applications qui vont permettre de traiter des masses importantes de données.

Cette architecture est conçue de manière à pouvoir intégrer un grand nombre d’utilisateurs, sans que ces derniers ne puissent prédire à l’avance quel serait leur apport réel à la chaîne de vérification.

LucidiTEE va en effet permettre aux utilisateurs d’opérer des calculs simultanés en gestion de données privées tout en s’assurant du contrôle et de la transparence, et en veillant à ce que les résultats des différents calculs restent inaccessible aux participants .

LucidiTEE applique des protocoles spécifiques entre les TEE (les différents nœuds de la blockchain) pour garantir l’équité dans les calculs et la conformité des calculs aux règles. Il gère également un registre distribué dont l’usage sert à l’application des règles du protocole.

La sécurité des données : une quête sans fin

Tous les acteurs de l’industrie du paiement sont préoccupés par le traitement et le partage sécurisé des informations personnelles.

À l’occasion du BlockShow Asia 2019 organisé en début de ce mois, un groupe d’entreprises leaders du secteur de la cryptographie a annoncé la mise sur pied d’un protocole destiné à rendre les données des utilisateurs confidentielles, tout en respectant les réglementations de la Financial Action Task Force (GAFI). Le livre blanc décrivant ledit protocole a également été rendu public.

Ce protocole permet aux fournisseurs de services d’actifs virtuels quel que soit l’endroit où ces derniers se trouvent, de pouvoir traiter ensemble sans nécessairement avoir à se connaître et sans être subordonné à une autorité centrale.

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Ayant évoluer dans l’univers du jeu video pendant près de 5 ans, je suis un vrai Geek et c’est tout naturellement que je me suis tourné vers le monde des cryptos.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés