L’activité du mining de Bitcoin (BTC), au cœur des préoccupations

mer 22 Sep 2021 ▪ 19h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Même si l’activité de mining de Bitcoin (BTC) connait une forte popularité au cours de ces derniers mois, il n’en demeure pas moins dangereux. En effet, elle entraîne la destruction de milliers d’ordinateurs et de processeurs en même temps, selon des études. Certes, elle génère une grande quantité d’argent, mais des chiffres en provenance des Pays-Bas et d’Asie démontrent que cette activité entraîne plusieurs conséquences les unes aussi graves que les autres.

Le mining de Bitcoin (BTC), une activité dangereuse

En raison des profits qu’il génère, le mining de Bitcoin (BTC) est attrayant pour les entreprises. Cependant, les acteurs de l’industrie ne tiennent pas forcément compte des déchets qu’il produit. Chaque année, c’est environ 30 000 tonnes de déchets électroniques qui découlent du mining de cryptos. Cela pose donc un énorme problème à l’environnement.

D’après plusieurs experts, 270 g de déchets sont produits après chaque transaction. Ce chiffre est très élevé. Pour cause, il est largement supérieur à la quantité de déchets que génère un appareil mobile qui ne dépasse pas 170 g.

Bien que les mineurs gagnent beaucoup d’argent grâce à leur activité, ce travail consomme une grande quantité d’énergie. D’aucuns soutiennent d’ailleurs, que c’est en raison de la nocivité de l’activité sur l’environnement, que le PDG de Tesla, Elon Musk, a même évité d’échanger du Bitcoin (BTC) récemment.

M. Musk aurait même exprimé son mécontentement à l’égard de la trop forte quantité d’énergie consommée par le Bitcoin (BTC). Pour tout dire, des études démontrent que le mining de cette cryptomonnaie consomme l’énergie de la région entière des Philippines. Cela témoigne du caractère dangereux de cette activité. À la longue, elle risque de provoquer encore plus de conséquences sur l’environnement.

Les pays prennent des dispositions

Le problème du mining des cryptomonnaies constitue une préoccupation majeure pour de nombreux pays, et c’est le cas de la Chine, des États-Unis et du Royaume-Uni. Les pays s’accordent à dire qu’il devrait être interdit en raison de son potentiel à générer des conflits environnementaux très prochainement. La Chine en est même arrivée à fermer de nombreux centres de mining à l’intérieur de ses frontières.

Plusieurs développeurs estiment qu’il est temps de rechercher de nouvelles solutions pour le mining du Bitcoin (BTC). Selon eux, il faudrait que les acteurs du secteur pensent à renouveler le système afin de consommer moins d’énergie. Sur cette base, ils ont développé plusieurs projets, comme l’ADA, qui prévoit de faire du mining de cryptomonnaies en utilisant les disques durs et non plus les processeurs.

En considérant les nombreux changements qui se font dans le secteur des cryptomonnaies, il convient de penser que d’ici quelques années, un nouveau protocole de mining verra le jour. En quoi consistera-t-il ? Difficile à dire.

A
A
DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 61 801,50 $ 0.43%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 3 734,52 $ -2.87%
DEFI (DEFIPERP) 11 634,90 $ -2.36%
MARKETS (ACWI) 103,69 $ 0.06%
GOLD (XAUUSD) 1 764,40 $ -0.01%
TECH (NDX) 15 300,90 $ 1.02%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ 0.02%
CURRENCIES (EURGBP) 0,845650 £ 0.04%
CRUDEOIL (USOIL) 82,45 $ 0.22%
IMM. US (REIT) 2 672,59 $ 0.23%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.