Le système bancaire consomme 2 fois plus d'énergie que Bitcoin (BTC)

mer 19 Mai 2021 ▪ 14h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Pour justifier le changement de veste de Telsa vis-à-vis du bitcoin, Elon Musk a brandi récemment l’argument de la forte consommation énergétique de la cryptomonnaie. Cointribune avait alors rétabli les faits concernant l’impact écologique de l’actif accusé de toutes part. A présent, une analyse comparative avec la consommation énergétique d’autres composantes de la finance prouve qu’il s’agit d’un faux procès. Effectuée par Galaxy Digital, celle-ci montre que le système bancaire traditionnelle utilise deux fois plus d’énergie que le bitcoin.

260 TWh/an pour le système bancaire traditionnelle contre 114 TWh/an pour le bitcoin

Le 15 mai, Galaxy Digital publiait son rapport sur la consommation énergétique du bitcoin intitulé On Bitcoin’s Energy Consumption : A Quantitative Approach to a Subjective Question. La société y utilise une méthodologie savamment expliquée qui montre que la cryptomonnaie utilise 113,89 TWh/an. Ce total prend notamment en compte les demandes énergétiques pour effectuer le mining et faire fonctionner les nœuds. Alors que les voix s’élèvent pour demander une baisse de celle-ci, critiquant au passage son impact sur l’environnement, Galaxy Digital nous apprend qu’il y a moins écologique que le bitcoin.

Le rapport de la société révèle en effet que le système bancaire traditionnelle consommait 263,72 TWh/an à l’échelle mondiale. S’il s’agit bien là d’une consommation énergétique deux fois supérieure à celle du bitcoin, la différence pourrait être en réalité plus grande. En effet, Galaxy Digital révèle que cette évaluation reste difficile en raison du manque de transparence du secteur. « Le secteur bancaire ne communique pas directement les données relatives à la consommation d’électricité » précise le rapport. A contrario, le réseau du bitcoin affiche une transparence totale sur le sujet avec des outils de suivi en temps réel tels que l’indice de consommation d’électricité du bitcoin de Cambridge.

L’industrie aurifère également devant le bitcoin avec une consommation de 241 TWh/an

Le rapport qui s’est également intéressé à la consommation de l’énergie aurifère évoque là aussi un manque de transparence. Toutefois, Galaxy Digital a pu se baser sur le rapport du World’s Gold Council intitulé Gold and climate change : Current and future impacts. En considérant les estimations des émissions totales de gaz à effet de serre qui y figurent, la société évalue à 240,61 TWh/an la consommation en énergie du secteur.

Là aussi, il se pourrait bien que les chiffres avancés soient beaucoup plus élevés en raison de possibles omissions. « Ces estimations peuvent exclure des sources clés d’utilisation de l’énergie et d’émissions qui sont des effets de second ordre de l’industrie aurifère, comme l’intensité énergétique et carbonique des pneus utilisés dans les mines d’or » explique Galaxy Digital.

Avec un système bancaire traditionnel qui est menacé d’extinction et l’or qui voit son statut de réserve de valeur ultime s’affaiblir, le contenu du présent rapport plaide en faveur le bitcoin. Il prouve qu’un nouveau système financier basé sur la cryptomonnaie serait tout aussi plus avantageux d’un point de vue technique qu’écologique.

A
A
DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 62 078,32 $ -1.62%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 258,62 $ 0.89%
DEFI (DEFIPERP) 13 950,00 $ 2.34%
MARKETS (ACWI) 105,21 $ -0.06%
GOLD (XAUUSD) 1 793,02 $ -0.78%
TECH (NDX) 15 559,50 $ 0.29%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ -0.07%
CURRENCIES (EURGBP) 0,842590 £ -0.08%
CRUDEOIL (USOIL) 84,48 $ 0.95%
IMM. US (REIT) 2 747,83 $ 0.32%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email