A
A

Malaisie : Les mineurs de bitcoins (BTC) ont volé 550 millions de dollars d’électricité entre 2018 et 2021

lun 07 Mar 2022 ▪ 12h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Le vol d’électricité sur le réseau public est sans aucun doute le crime le plus associé au mining de bitcoin à travers le monde. En Malaisie, la pratique a couté 550 millions de dollars de manque à gagner à l’État entre 2018 et 2021. Face à la recrudescence de ces cas de vol, les autorités locales ont décidé de prendre le taureau par les cornes.

mining de cryptos, hoskinson, cardano

7 209 cas de vol d’électricité enregistrés en 2021 contre 610 en 2018

Principal fournisseur d’électricité en Malaisie, Tenaga Nasional Bhd lutte depuis plus de 4 ans contre les raccordements illégaux de fermes de mining sur son réseau. PDG  de la société, Baharin Din a affirmé que l’utilisation illégale d’électricité pour le mining va probablement augmenter dans les jours à venir. En effet, Tenaga Nasional Bhd est passé de 610 cas de vols d’électricité en 2018 à 7209 cas en 2021. M. Din évalue les pertes qui sont liées à cette utilisation frauduleuse du service de la société à 550 millions de dollars.

Il est également revenu sur les méthodes employées par les mineurs pour détourner aussi longtemps l’énergie électrique. Ces derniers ont eu recours à des pratiques telles que la falsification des compteurs. « Les auteurs irresponsables le font au détriment de la sécurité et de la fiabilité de l’approvisionnement pour le grand public. Les raccordements électriques non autorisés peuvent également présenter des risques d’incendie », a déclaré M. Din.

La riposte des autorités malaisiennes

Pour arrêter les mineurs illégaux, Tenaga collabore avec plusieurs organismes publics, notamment l’organisme de lutte contre la corruption, la police, la Commission de l’énergie et les conseils locaux. Le département des enquêtes criminelles (CID) de Bukit Aman a saisi en 2021 du matériel de mining de bitcoins d’une valeur record de 12,9 millions de dollars. L’année précédente, la valeur des équipements confisqués n’était que de 331 000 dollars.

Par ailleurs, Tenaga Nasional Bhd envisage d’adopter un tarif spécial pour les mineurs de bitcoin, autorisant ainsi ces derniers à demander un approvisionnement contrôlé. En outre, la société devrait également commencer à utiliser les systèmes de gestion des données des compteurs et les logiciels d’analyse. Cela lui permettra notamment d’améliorer la disponibilité des informations critiques sur la demande et l’offre d’électricité.

En plus de ces mesures, la Malaisie a décidé de prendre des sanctions sévères contre les mineurs qui se rendent coupables de vol d’électricité. Ceux-ci s’exposent désormais à une amende de 23 700 dollars et une peine de prison pouvant aller à cinq ans.

Source : Finbold

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !