Se connecter S'abonner

Un projet blockchain à 40 milliards pour la lutte contre le changement climatique

Les arguments des détracteurs du Bitcoin (BTC) et des cryptos en général sous l’angle de la menace environnementale, sont mis à mal ces derniers temps.

Philip Gladwel, Économiste en Chef de Chainalysis, avait blanchi (en partie) le BTC de son image de Bad Coin. Récemment, 2 universitaires ont nuancé le mythe de l’empreinte carbone du BTC (pas si polluant que ça le doyen des cryptos!).

Et maintenant, c’est Ethereum (ETH) qui vient au secours de la planète : Décembre 2019, la Chambre de Commerce internationale (CCI), Perlin et AirCarbon nouent un partenariat pour réduire les émissions de dioxyde de carbone dans l’industrie aéronautique mondiale.

AirCarbon est un exchange de crédits carbones tokénisés utilisant la blockchain Ethereum. Les compagnies aériennes pourront y trader des tokens ETH, ERC20 et ERC721 garantis par le Carbon Offsetting and Reduction Scheme for International Aviation (CORSIA) ou le Programme de Compensation et de Réduction de Carbone pour l’Aviation Internationale, un accord signé par 191 pays à Montréal en 2016.

Un ciel plus clair avec la blockchain ETH

A l’issue de la COP25 qui avait débuté le 2 décembre 2019 à Madrid, la CCI, Perlin et AirCarbon ont uni leurs forces pour contribuer à la concrétisation de CORSIA.

Cet accord signé il y a 3 ans devrait être effectif en 2021, une fois que les 80 pays représentant plus de 77 % du trafic aérien international, accepteront d’adopter des solutions vertes comme l’utilisation de biocarburants, d’avions moins gourmandes en carburant et, de routes aériennes directes.

Le partenariat entre la CCI, Perlin et AirCarbon soutient une crypto-solution pour réduire l’émission de CO2 dans le secteur aérien. AirCarbon est un crypto-exchange de crédits carbones tokénisés, qui permettra aux compagnies aériennes de trader des tokens ETH, ERC20 et ERC721 garantis par CORSIA.

Les compagnies aériennes pourront vendre ou acheter des crédits carbones tokénisés en fonction de leur émission de CO2.

La CCIreprésentant plus de 45 millions d’entreprises dans plus de 100 pays – apportera son réseau, tandis que Perlin fera profiter de son expertise dans le domaine de la blockchain en adaptant la plateforme de AirCarbon aux exigences d’un tel projet.

Des cryptos vertes au secours de l’aviation internationale

CORSIA devrait permettre de financer à hauteur de 40 milliards de dollars, des projets visant à lutter contre le réchauffement climatique et, ce fonds devrait ainsi compenser plus de 2,6 milliards de tonnes d’émissions de CO2 par les compagnies aériennes, entre 2021 et 2035.

Les cryptos sauveront-elles la planète (clouant ainsi le bec à leurs détracteurs) ? Un partenariat tripartite entre la CCI, Perlin et Airblock, des crédits carbones tokénisés : Un projet ambitieux ! Mais pourvu qu’il n’accouche pas d’une souris.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo