Bitcoin (BTC) : le Salvador a miné les premiers Bitcoins grâce à l’énergie volcanique – les détails.

sam 02 Oct 2021 ▪ 20h15 ▪ 5 min de lecture - par Clément Dubois

La veille, le président Salvadorien Nayib Bukele avait posté sur Twitter une vidéo de la première centrale géothermique du pays, qui a été transformée en centre de mining. Maintenant, Bukele a partagé les premiers succès après le lancement du projet: l’électricité produite à l’aide des entrailles de la terre apporte déjà des bénéfices à l’État sous forme de Bitcoins. En même temps, début septembre la cryptomonnaie elle-même est devenue un moyen de paiement légal au Salvador. 

Nous parlons de ce qui se passe plus en détail.

Le 7 septembre, le Bitcoin a été reconnu comme un moyen de paiement officiel dans le pays, sur un pied d’égalité avec le dollar. Grâce à cela, les utilisateurs peuvent payer dans les établissements locaux en Bitcoin grâce au réseau Lightning Network avec de faibles commissions.

Cependant, le président Nayib Bukele a décidé de ne pas s’arrêter là. Par conséquent, il a lancé un projet de mining du Bitcoin à l’aide de l’énergie géothermique. Cela veut dire qu’en fait, seulement l’équipement et son entretien exigent des investissements.

Et maintenant, ce projet est mis en œuvre- même s’il n’est pas encore réalisé à grande échelle

Comment Salvador mine des Bitcoins?

Sur sa page Twitter Bukele une capture d’écran avec le volume de coins minés depuis la conversion de la centrale — le gouvernement Salvadorien a produit des Bitcoins pour près de 500 dollars. C’est une petite montant, mais cela n’est que le début. 

Le président a précisé que le centre de mining, présenté dans une vidéo qui a déjà gagné plus de 2 millions de vues, est encore en phase de configuration et de test. Selon lui, le projet apporte également la première partie de Bitcoin minée grâce à l’énergie volcanique.

La durabilité environnementale de cette méthode de mining du Bitcoin est un point très important, car ces derniers temps, de plus en plus de gens critiquent la première cryptomonnaie pour son mauvais impact sur l’environnement. Pour être plus précis, les dommages environnementaux sont causés par les centrales thermiques, qui fournissent la ressource nécessaire aux mineurs en brûlant divers combustibles.

Bukele a de grandes ambitions dans l’adoption du Bitcoin, ce qui le rend prêt à innover dans le pays en mettant l’accent sur la protection de l’environnement. Cependant, si ce dernier le sauve de la critique des écologistes, le premier suscite encore de la résistance chez une grande partie de la population locale du Salvador. 

Rappelons que près de la moitié des Salvadoriens considèrent l’adoption du Bitcoin comme un moyen de paiement légal dans le pays «pas la solution la plus réussie». De plus, l’adoption de la crypto est même critiquée par les grandes organisations internationales.

Il est à noter que les représentants de l’organisation publique locale se sont même indignés du fait de l’acquisition de cryptomonnaie pour de l’argent provenant du budget de l’État. À cet égard, ils ont exigé un audit de l’acquisition des coins. Ce qui est particulièrement important — on ne sait toujours pas qui contrôle les portefeuilles de cryptomonnaie du pays.

Dans une interview avec Decrypt, un entrepreneur salvadorien qui a préféré rester anonyme a noté que, bien que Bitcoin, selon le président, soit un moyen de paiement alternatif et non obligatoire, les entreprises locales sont toujours tenues d’y effectuer des calculs si leurs clients insistent:

« Le gouvernement poursuit les grandes et les petites entreprises. Ils ont envoyé des agents gouvernementaux inspecter les entreprises pour s’assurer qu’ils se conforment à la législation du travail simplement parce que les cadres supérieurs avaient parlé négativement de la loi sur l’adoption de Bitcoin.»

Il est à remarquer que l’initiative du pays a été soutenue par Michael Sailor, chef de la société MicroStrategy, qui dispose de plus de 114 000 Bitcoins. Comme Michael l’a noté, obtenir le premier million de Satoshi est toujours le plus difficile.

Nous pensons que l’initiative des dirigeants salvadoriens sera un événement historique. Le mining du Bitcoin à l’aide de sources d’énergie respectueuses de l’environnement est une idée ingénieuse qui peut améliorer considérablement la réputation de la cryptomonnaie. Ce qui est particulièrement important: en raison de l’économie relativement petite du pays, le gouvernement peut se permettre de prendre beaucoup plus de risques que les États-Unis, la Chine et d’autres géants. Nous espérons qu’à l’avenir, ces pays rejoindront le mining du Bitcoin.

A quel point l’initiative du Salvador dans le mining du Bitcoin sera reussie — le temps nous le dira. Si le gouvernement est toujours en mesure de fournir de l’électricité bon marché pour le mining, cela pourrait être une incitation économique rentable pour l’ensemble du pays.

A
A
Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 61 804,54 $ 0.43%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 3 731,43 $ -2.95%
DEFI (DEFIPERP) 11 556,90 $ -3.01%
MARKETS (ACWI) 103,63 $ -0.01%
GOLD (XAUUSD) 1 767,56 $ 0.01%
TECH (NDX) 15 263,72 $ 0.76%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ 0.19%
CURRENCIES (EURGBP) 0,845530 £ 0.33%
CRUDEOIL (USOIL) 82,04 $ -0.52%
IMM. US (REIT) 2 672,38 $ 0.23%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.