Les CBDC font de plus en plus parler aux USA

ven 24 Sep 2021 ▪ 9h30 ▪ 4 min de lecture - par Thomas Poirier

Le président du Système de réserve fédérale (FED) Jerome Powell a parlé de l’avancement des travaux sur la monnaie numérique de la banque centrale (CBDC) notamment le Dollar numérique. « Nous travaillons activement pour évaluer s’il vaut la peine de publier la CBDC et, si oui, sous quelle forme », a-t-il déclaré.

Le président de la FED, Jerome Powell, sur les progrès de la CBDC américaine

La Réserve fédérale américaine n’a pas encore pris la décision de lancer le Dollar numérique, a déclaré mercredi 22 septembre le président de la FED, Jerome Powell, sur CNBC.

Interrogé sur les travaux de la FED sur la monnaie numérique de la banque centrale, il a répondu : « Nous pensons qu’il est très important que la banque centrale maintienne la stabilité de la monnaie et du système de paiement pour le bien de la société. C’est l’une de nos missions… Nous vivons dans une ère d’innovation transformationnelle dans l’industrie des paiements numériques, et nous devons nous assurer que la Fed continue de fournir au public une monnaie et un système de paiement stables et fiables. « 

Il a poursuivi: « Il existe de nombreuses innovations privées, beaucoup d’entre elles se produisent en dehors du périmètre réglementaire. L’innovation est fantastique. Notre économie est tirée par l’innovation. Mais lorsqu’il s’agit d’argent public, nous devons nous assurer qu’il existe des garanties réglementaires appropriées. Et pour le moment, dans certains cas, ils n’existent tout simplement pas », a ajouté le président de la Réserve fédérale américaine.

« Compte tenu de tout ce qui précède, ainsi que de la création d’une variété de devises privées et de produits similaires, nous travaillons activement pour déterminer si la CBDC vaut la peine d’être émise et, dans l’affirmative, sous quelle forme. » Ceci est rapporté par bitcoin.com.

Sous-totaux

Powell a déclaré: « Nous publierons bientôt un document de discussion qui réunira un large éventail de communautés, y compris des représentants du gouvernement responsables de ces problèmes. Nous pensons qu’il est de notre responsabilité de mener une analyse approfondie de la technologie et des politiques publiques pour former la base pour prendre une décision éclairée.”

Il a ajouté : “En fin de compte, nous devons répondre honnêtement à la question que nous poserons lors de l’évaluation de la monnaie numérique de la banque centrale et d’autres innovations numériques : les avantages tangibles clairs l’emportent-ils sur les coûts et les risques ?”.

Dans une interview, le président de la FED a également parlé des travaux en cours sur la CBDC: “à l’heure actuelle, notre travail se construit dans deux directions, l’une liée à la technologie, (à la fois au niveau de la FED et de la réserve Fédérale de Boston). L’autre est l’identification, la détermination de l’ampleur, la résolution et l’analyse des différentes questions de politique publique”.

Au cours de l’interview, on a demandé à Powell s’il était préoccupé par le fait que les États-Unis soient à la traîne dans le domaine des monnaies numériques des banques centrales. À quoi il a répondu: “Je ne pense pas que nous soyons en retard. Je pense qu’il est important de ne pas prendre une décision à la hâte”.

Actuellement, 81 pays étudient la possibilité d’émettre leurs propres monnaies numériques. Plusieurs pays l’ont déjà fait. Parmi eux se trouve la Chine, qui teste activement son Yuan numérique.

Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.