Métaverse : Decentraland (MANA) se prépare pour sa première semaine de la mode

mar 28 Déc 2021 ▪ 19h00 ▪ 4 min de lecture - par Anne-Lise Klein

La plateforme métaverse Decentraland (MANA) organisera sa première semaine de la mode en mars 2022 alors que le commerce des vêtements virtuels gagne du terrain, fait savoir Markets Insider.

La mode prospère au sein du métaverse

La mode devient un domaine d’activité clé du métaverse, et Decentraland augmentera sa participation au marché en organisant sa première semaine de la mode.

La plateforme métaverse s’est associée avec UNXD, projet de luxe basé sur la blockchain Polygon, pour préparer des défilés et des expériences immersives qui se dérouleront pendant quatre jours en mars 2022.

« Préparez vos collections », a tweeté Decentraland ce dimanche en appelant les créateurs, les marques et les fashionistas à se préparer pour l’événement prévu du 24 au 27 mars 2022.

Le métaverse est un espace virtuel 3D où les personnes sont représentées par des avatars et peuvent communiquer, jouer et travailler ensemble, ainsi qu’acheter et échanger des cryptoactifs.

En novembre, la société de gestion d’actifs numériques Grayscale a estimé que le métaverse a le potentiel de devenir une source importante de revenus allant jusqu’à 1 000 milliards de dollars.

De nombreuses marques de luxe lancent des vêtements virtuels

Tous les avatars du métaverse ont besoin de vêtements virtuels, qui sont en train de devenir un secteur de commerce très en vogue.

De nombreuses marques de mode telles que Dolce & Gabbana, Gucci, Balenciaga et Ralph Lauren se sont déjà infiltrées dans le métaverse.

UNXD a lancé la première collection de vêtements NFT de Dolce & Gabbana, baptisée Collezione Genesi. La collection comprenait neuf tokens non fongibles créés par Domenico Dolce et Stefano Gabbana. Elle s’est vendue pour 5,7 millions de dollars en septembre.

Des vêtements numériques de Ralph Lauren et Gucci ont été également présentés dans le cadre de plusieurs partenariats avec l’application Zepeto, la plus grande plateforme de mode virtuelle asiatique qui accueille près de 250 millions d’utilisateurs, selon la BBC.

Dans l’entre-temps, le quartier de la mode virtuel de Decentraland (Fashion District) a attiré beaucoup d’attention ces dernières semaines après qu’une entreprise a payé 2,4 millions de dollars en cryptomonnaies pour y acheter des produits virtuels.

« Nous pensons qu’acheter quelque chose sur le Fashion District, c’est comme acheter sur la Cinquième Avenue dans les années 1800 … ou la création de Rodeo Drive », a estimé au micro de Markets Insider Lorne Sugarman, PDG de Metaverse Group, lorsqu’il s’exprimait sur l’achat effectué par son entreprise en novembre.

Le métaverse se développe et comprend de plus en plus de domaines de notre vie quotidienne. Par exemple, le secteur de la mode y gagne du terrain et de nombreuses marques bien connues sont impatientes de lancer leurs collections de vêtements virtuels.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Anne-Lise Klein

Passionnée des nouvelles technologies et d'informatique, la blockchain et la crypto sont un domaine dans lequel je me suis totalement épanouie. Je suis persuadée qu'elles constituent une partie cruciale de notre avenir !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.