Moscou confirme l’arrestation d’un entrepreneur crypto russe à Amsterdam

dim 07 Nov 2021 ▪ 9h00 ▪ 5 min de lecture - par Clément Dubois

Les autorités des Pays-Bas ont arrêté un ressortissant russe ayant une entreprise de crypto, a confirmé le ministère des Affaires étrangères à Moscou. L’homme impliqué dans la création de deux plateformes d’échange de cryptomonnaies a été appréhendé au début du mois de novembre, apparemment à la demande des organes chargés de l’application des lois des États-Unis.

Le fondateur russe d’une plateforme d’échange de cryptomonnaies est détenu aux Pays-Bas

Denis Dubnikov, cofondateur des plateformes d’échange de cryptomonnaies Coyote Crypto et Eggchange, a été arrêté à Amsterdam le 1er novembre. Un rapport du site d’information sur les cryptomonnaies Forklog cite le porte-parole du ministère des Affaires étrangères de Russie, Maria Zakharova, qui a confirmé la nouvelle qui s’est répandue sur les médias sociaux.

Le citoyen russe a d’abord été appréhendé et mis en isolement à l’aéroport de Mexico. Il a ensuite été embarqué aux Pays-Bas, où il a finalement été arrêté par les autorités néerlandaises, prétendument sur une demande soumise par le Federal Bureau of Investigation (FBI) des États-Unis, a détaillé la publication.

Selon un post sur Facebook publié le 4 novembre par Sergei Mendeleyev, directeur général de la plateforme bancaire Indefibank, les États-Unis demandent l’extradition de Dubnikov dans le cadre d’un vol de cryptomonnaies daté de 2018. Une partie des monnaies numériques aurait transité par des portefeuilles gérés par son entreprise d’échange de cryptomonnaies.

« Donc, il y a quelques jours, il y avait une situation extraordinaire avec le citoyen de la Fédération de Russie Dubnikov Denis Mikhaylovitch. Pour d’obscures raisons, il a été arrêté à l’aéroport au Mexique à son arrivée et… a été soudainement expulsé (précisément expulsé !) à Amsterdam… », a expliqué Mendeleyev, demandant comment il est possible que cela arrive à des citoyens russes.

« Amis, je pense qu’il y a une raison de demander une réaction au ministère des Affaires étrangères de Russie, peut-être que Maria Zakharova donnera son commentaire convaincant », a noté Mendeleev. En réponse à son appel sur les médias sociaux, Zakharova a confirmé l’information sur la détention de Dubnikov et a ajouté :

« Les diplomates russes aux Pays-Bas fournissent une assistance à un citoyen russe détenu, ils sont en contact avec les forces de l’ordre locales sur la question du respect de ses droits. »

Dubnikov a été arrêté dans le cadre d’une enquête sur le blanchiment d’argent concernant son activité crypto

L’arrestation de Denis Dubnikov intervient après qu’un rapport de Bloomberg a révélé cette semaine que son entreprise Eggchange est la cible d’enquêtes anti-blanchiment en Europe et aux États-Unis. Au mois de septembre, le département du Trésor américain a adopté des sanctions à l’encontre de Suex, un courtier crypto de gré à gré enregistré en République tchèque, qui opère depuis des bureaux à Moscou et à Saint-Pétersbourg.

Dubnikov n’est pas le premier entrepreneur crypto russe détenu en vertu d’un mandat américain. À l’été 2017, l’informaticien russe Alexander Vinnik a été arrêté dans la ville grecque de Thessalonique, où il était arrivé en vacances avec sa famille. Les procureurs américains affirment que Vinnik, opérateur présumé de l’exchange BTC-e tristement célèbre, a blanchi jusqu’à 9 milliards de dollars par le biais de la plateforme d’échange de monnaie aujourd’hui disparue. Il a depuis été extradé vers la France et condamné à cinq ans de prison pour blanchiment d’argent. Au mois de mai, la justice française a rejeté une demande d’extradition vers la Russie, où il devrait également faire face à des accusations.

Le courtier crypto sanctionné Suex est soupçonné d’avoir blanchi des monnaies numériques liées à ce qui était autrefois le plus grand exchange crypto sur le marché russe et régional. Au mois d’août, les autorités polonaises ont arrêté Dmitriy Vasilyev, ancien directeur général de Wex, successeur de BTC-e, à l’aéroport de Varsovie. Vasilyev est recherché au Kazakhstan où il est accusé de fraude liée à la plateforme et attend une décision sur son extradition éventuelle. Au mois de septembre, la Pologne a officiellement confirmé son arrestation.

Compte tenu de la cybercriminalité croissante, les forces de justice veillent au respect des lois financières et agissent au moindre soupçon. Nous vous invitons à rester à l’écoute des derniers.

A
A
Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 57 238,75 $ 0.46%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 695,65 $ 1.4%
DEFI (DEFIPERP) 12 879,20 $ 1.39%
MARKETS (ACWI) 102,87 $ -1.37%
GOLD (XAUUSD) 1 775,69 $ 0.12%
TECH (NDX) 16 135,92 $ -1.61%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ -0.13%
CURRENCIES (EURGBP) 0,851650 £ -0.03%
CRUDEOIL (USOIL) 66,94 $ -0.01%
IMM. US (REIT) 2 705,29 $ -2.04%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email