Royaume-Uni : La police saisit 2,8 millions de dollars en bitcoins (BTC) à un escroc adolescent

ven 29 Oct 2021 ▪ 11h00 ▪ 3 min de lecture - par Thomas Poirier

La police britannique a saisi des bitcoins (BTC) d’une valeur de près de 3 millions de dollars d’un adolescent qui gérait un faux site web pour escroquer les consommateurs.

Près de 3 millions de dollars en bitcoins confisqués

L’année dernière, la police britannique a arrêté un adolescent de 17 ans provenant du sud du Lincolnshire et lui a saisi des bitcoins d’une valeur de 2,8 millions de dollars (presque 2,4 millions d’euros), a rapporté le mercredi 27 octobre la BBC News. Les autorités ne peuvent pas révéler le nom du jeune homme pour des raisons légales.

Selon le procureur Sam Skinner, l’adolescent a créé un site web frauduleux presque identique au site officiel de Love2shop, qui vend des chèques-cadeaux.

L’arnaqueur a ensuite payé pour faire de la publicité sur Google, ce qui a fait apparaître le site trompeur au-dessus de l’original dans les résultats de recherche. Le faux a dupé les clients de Love2shop en leur faisant entrer leurs informations personnelles.

« Les gens ont été induits en erreur lorsqu’ils cliquaient sur son site web pensant qu’ils accédaient au site officiel », a fait savoir le procureur.

Le jeune escroc a fermé le site après une semaine lorsque Love2shop a commencé à enquêter sur lui à la suite d’une plainte d’un client.

« À l’époque, ils valaient 200 000 livres sterling »

Lincoln Crown Court indique qu’il a volé près de 6 500 livres (environ 7 680 euros) de produits et utilisé cet argent pour acheter des bitcoins et d’autres cryptomonnaies.

Lorsqu’il a été arrêté en août de l’année dernière, la police a trouvé 48 bitcoins et un plus petit nombre d’autres cryptomonnaies. Au moment de la rédaction, ce montant de BTC vaut près de 3 millions de dollars, selon les données de Bitcoin.com Markets.

« À l’époque, ils valaient 200 000 livres sterling. Ils valent maintenant un peu plus de 2 millions de livres », a confié Skinner.

Après une enquête plus approfondie, la police a également trouvé plus de 12 000 numéros de cartes de crédit stockés sur l’ordinateur de l’adolescent et les détails de 197 comptes Paypal.

Décision de la justice

Jugé entre le 9 et 16 avril 2020, le jeune arnaqueur a admis les accusations de blanchiment d’argent et de fraude de 6 539 livres (7 727 euros) par fausse représentation.

La juge Catarina Sjolin Knight a statué qu’il avait bénéficié de 2 141 720 livres sterling (près de 2 531 095 euros) et a ordonné la confiscation de ce montant de ses biens. L’adolescent a également reçu une ordonnance de réadaptation de 12 mois.

« S’il était adulte, il irait en prison », a déclaré la juge.

Cette affaire s’inscrit dans une chaîne de nombreuses autres fraudes liées au bitcoin et aux autres cryptomonnaies.

Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.