Se connecter S'abonner

Bitcoin (BTC) : la fête nationale sud-coréenne fait craindre des dégâts sur les exchanges

La crise crypto est imminente en Corée du Sud et pourrait être exacerbée par la prochaine fête nationale.

Le Chuseok est une fête annuelle des récoltes qui se tient du 20 au 22 septembre. Pendant ce temps-là, tout le pays sera quasiment déconnecté du monde extérieur, ce qui créera certaines difficultés pour les échanges de cryptomonnaie non enregistrés.

Situation actuelle en Corée du Sud

La Commission des services financiers (FSC) de la Corée du Sud a fixé une date limite spécifique pour que les plateformes de trading puissent s’enregistrer. Le régulateur a obligé les plateformes de trading de cryptomonnaie à obtenir une licence, à tenir une identification obligatoire des utilisateurs (KYC) et à signaler la présence d’un compte dans l’une des banques coréennes avant le 24 septembre, ou informer les clients de sa fermeture avant le 17 septembre. Ainsi, il ne reste que six journées de travail avant la fin du délai de grâce de six mois pour les échanges de cryptomonnaies pour demander une licence.

Selon les médias, après la fête traditionnelle, un ralentissement de l’acceptation et du traitement des candidatures des échanges crypto est à prévoir. Dans le pire des cas, les plateformes de trading commenceront à se fermer une par une. De plus, les régulateurs financiers ont renforcé le contrôle sur les activités des échanges, ce qui créera certainement certains obstacles.

Un peu de statistiques

Selon les informations de Financial Times, près de 40 des 60 opérateurs d’échange crypto pourraient cesser leurs activités en Corée du Sud en raison de la non-conformité avec les exigences de la FSC. Toujours d’après le Financial Times, seulement 20 échanges de cryptomonnaie ont réussi à s’enregistrer. Il s’agit notamment des plus grandes plateformes du pays, telles que Bithumb, Upbit, Korbit et Coinone, qui représentent environ 90% du volume des échanges d’actifs numériques en Corée du Sud.

Les exigences de la FSC ont également touché les échanges étrangers qui servent les citoyens de la Corée du Sud. Rappelons qu’en août, Binance a interdit à ses clients d’utiliser le won sud-coréen dans les transactions sur sa plateforme. Les restrictions ont affecté le commerce, les transactions P2P et les paiements de dépôt.

Plus d’actions
Partagez

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo