Se connecter S'abonner

Bitcoin (BTC) : réglementations possibles de l’UE

Le chef de la Security and Exchange Commission des États-Unis (SEC), Gary Gensler, s’est entretenu avec des représentants de l’Union Européenne afin de traiter le thème de la réglementation des actifs numériques. Le motif de la réunion était le désir des autorités européennes d’introduire des actes réglementaires plus clairs pour le domaine crypto dans le cadre des juridictions des pays-membres de l’union politique. 

union européenne wallet

S’adressant au Comité des affaires économiques et monétaires du Parlement européen, le chef de la SEC a exprimé l’opinion que les technologies progressistes rapprochent davantage les marchés des États-Unis et de l’Europe. Gensler a également noté que la transformation subie actuellement par la finance à bien des égards ressemble à la révolution provoquée par l’accès à Internet dans les années 1990. À son tour, les actifs numériques sont déjà une sorte d’actifs dont la capitalisation dépasse 2 trillions de dollars,et dont les marchés fonctionnent 24 heures sur 24 et sans appui d’aucun cadre géopolitique. 

Répondant à la question s’il existe des technologies destinées à aider les autorités financières à résoudre les problèmes liés aux marchés des actifs numériques, Gensler a déclaré: 

“Oui. Les technologies qui peuvent aider les plateformes à lutter contre le blanchiment d’argent et à protéger les investisseurs existent. Mais je pense aussi que pour atteindre le résultat, la coopération matérielle et logicielle sur les plateformes est importante. En particulier, le travail cohérent du logiciel est décisif , ainsi que les autorités financières et législatives”. 

Rappelons qu’après une énorme enquête dans le cadre des États membres de l’UE, la plupart des pays ont préféré que les actifs numériques soient réglementés au niveau de l’État plutôt que par l’Union européenne. Environ 31 000 personnes ont été interrogées en Estonie, en France, en Allemagne, en Grèce, en Hongrie, en Italie, en Lettonie, en Lituanie, aux Pays-Bas, en Pologne, au Portugal et en Espagne, donc cette échantillon lui à permis d’être la plus grande étude du genre. 

La plupart des répondants ont également déclaré qu’ils préféraient que des cryptomonnaies nationales soient créées par leurs gouvernements en tant que mécanisme qui sert à parvenir à l’indépendance financière de l’Union Européenne. En moyenne, 30% des personnes interrogées dans chaque pays ont tiré la même conclusion, la Grèce (40%), l’Italie (41%) et l’Estonie (39%) étant les leaders dans ce domaine. 

Malgré les résultats, l’Union européenne continue de promouvoir la politique de réglementation des actifs numériques au niveau supranational et assume même le pouvoir de superviser ce domaine. À cet égard, la Commission européenne prétend que leur politique est profitable à l’industrie des cryptomonnaies, car elle rendra “les règles plus sûres et plus conviviales pour les consommateurs”. 

Le chef de la SEC, Gary Gensler,partage également cette opinion. Selon les informations du portail Coingeek, le politicien a l’intention d’évaluer les questions liées à la réglementation des actifs cryptographiques uniquement du point de vue des intérêts des consommateurs, ainsi que des risques associés aux investissements aux cryptomonnaies. 

Restez avec nous et découvrez qui contrôlera le marché des actifs numériques à l’avenir.

Plus d’actions
Partagez

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo