La Reserve Bank Of Australia Fait Des Partenariats Afin De Rechercher Sur Les CBDC

sam 07 Nov 2020 ▪ 14h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

La Reserve Bank of Australia (RBA) joue aux explorateurs cryptos. Elle veut étudier de plus près les impacts de la création d’une monnaie numérique.

La RBA tient un discours prudent quant à une éventuelle plongée dans une crypto d’Etat ; on est bien loin du dynamisme de la Chine où un Huawei Mate 40 acceptant nativement le yuan digital, présage un lancement imminent de ce dernier.

Une CDBC sur Ethereum

La Reserve Bank of Australia, qui campait jusqu’ici sur ses positions peu favorables aux cryptomonnaies, a annoncé le lancement d’un projet potentiel sur la création de sa cryptomonnaie d’Etat (CDBC).

Dans un communiqué du 2 novembre 2020, le régulateur australien annonce sa collaboration avec la Commonwealth Bank, la National Australia Bank, la société de services financiers Perpetual, et la société Consensys, pour explorer les usages possibles d’une monnaie numérique à grande échelle.

Les sociétés partenaires étudieront la possibilité de développer une preuve de concept pour l’émission d’une CDBC, grâce à une plateforme basée sur Ethereum (ETH).

La RBA a spécifiquement mentionné la possibilité pour les gros investisseurs d’utiliser la CDBC pour des prêts syndiqués sur une plateforme blockchain.

Ils pourraient également explorer les implications d’une livraison contre une garantie de paiement des titres avec des atomic swaps inter-chains.

On explore mais, on n’est pas fan !

Le gouverneur adjoint de la RBA, Michele Bullock, a indiqué que l’institution souhaitait explorer les impacts de la CDBC en termes d’efficacité, de gestion des risques et d’innovation dans les transactions sur les marchés financiers de gros.

L’Australie reste toutefois prudente dans ses déclarations officielles et souligne que l’utilisation d’une CDBC reste un sujet ouvert aux discussions.

La RBA avait déclaré qu’il n’y avait pas d’arguments solides en faveur des CBDC mais, qu’elle continuerait d’effectuer des recherches sur le sujet.

Dans l’immédiat, la RBA se dit satisfaite de cette collaboration avec des partenaires importants dans le secteur financier.

Elle souligne d’ailleurs le succès de sa New Payments Platform, présenté comme une alternative aux CDBC.

La RBA se dit également prête à fournir un accès aux billets de banque aux citoyens australiens, aussi longtemps que cela s’avère nécessaire.

Quel pays du Nord arrivera bon dernier dans la course aux CDBC, à force d’hésitation et de discours politiques « prudents », cachant surtout une réticence à avouer l’utilité des cryptomonnaies ? Les derniers sont les premiers ? Peut-être mais, Bitcoin (BTC), les stablecoins comme le Tether (USDT), et le yuan digital, préfèrent prendre une bonne longueur d’avance sur leurs concurrents.

Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.