L’administration Biden vise à contrôler le Bitcoin (BTC) et les cryptos

sam 09 Oct 2021 ▪ 11h00 ▪ 4 min de lecture - par Clément Dubois

Joe Biden envisagerait un décret sur les cryptomonnaies, suscitant à nouveau le débat dans la communauté.

Tout est sous contrôle?

Biden veut tout réglementer, et il semble que les cryptomonnaies soient directement dans sa ligne de mire. Apparemment, le président américain envisage sérieusement de prendre un décret sur les cryptomonnaies afin d’obtenir une meilleure clarté du paysage et d’exercer un meilleur contrôle sur l’industrie et les activités liées aux cryptomonnaies.

La nouvelle, initialement rapportée par Bloomberg, n’est pas une surprise pour de nombreux experts de l’écosystème qui s’attendaient déjà à un mouvement compte tenu des déclarations précédentes de plusieurs membres du cabinet exécutif de Biden.

Enfin…un décret?

Puisque M. Biden n’a pas la capacité de promulguer efficacement des lois sur les cryptomonnaies, le décret est un geste politique du président démocrate pour essayer d’établir une décision selon ses termes. D’après le rapport de Bloomberg, le décret mandatera  initialement un grand nombre d’agences gouvernementales à émettre des recommandations concernant leurs domaines d’expertise.

Selon les commentaires de Wendy Benjaminson, rédactrice en chef adjointe à U.S. Government News à Washington, certaines des agences impliquées dans ce décret seraient:

  • Le Département du Trésor
  • Le Département du Commerce
  • La Fondation Nationale pour la Science
  • Le FTSE
  • La CFTC
  • L’IRS
  • Le Conseil National de Sécurité

L’idée serait que toutes ces agences informent la Maison Blanche sur la façon dont elles réglementent les différents bords du paysage crypto. Ensuite, l’administration Biden chercherait des moyens de coordonner uniformément toutes ces visions et compétences.

La sphère crypto réagit

Le sujet de la réglementation dans le cryptoverse est l’un des plus controversés parmi les amateurs de blockchain.

D’une part, les défenseurs de l’anarcho-capitalisme et de la vie privée, comme Roger Ver ou Elon Musk, par exemple, soutiennent que les cryptomonnaies n’ont pas besoin de réglementations et que les efforts du gouvernement cherchent simplement à surveiller l’écosystème, à soustraire la liberté aux utilisateurs et, finalement, à contrôler les gens.

Imaginez être tellement lavé au cerveau que vous croyez que certains humains ont besoin de la permission d’autres humains pour transmettre de l’argent. 

D’un autre côté, les gestionnaires plus pragmatiques, tels que Michael Saylor, Brad Garlinghouse ou des politiciens influents, affirment que des réglementations claires fourniront la plus grande sécurité juridique nécessaire pour que le grand public se sente suffisamment confiant pour investir dans des cryptomonnaies, entraînant également un afflux plus important d’investissements institutionnels.

Mon principal point à retenir de cela? Jay Clayton se joint au chœur des voix disant qu’il y a et qu’il y a eu un manque de clarté réglementaire pour la crypto et que cela étouffe l’innovation ici aux États-Unis (certainement ironique, mais mieux vaut tard que jamais!) 

Sur Twitter, les réactions des deux côtés ont été claires et rapides. 

David Gokhstein, fondateur de PAC Protocol, a déclaré que la décision de Biden pouvait apporter de la clarté à l’écosystème et promouvoir l’innovation, tandis que d’autres comme Rick McCracken, animateur de Cardano Live Podcast, appelaient à s’exprimer et à agir contre le mouvement, le comparant au décret de confiscation de l’or en 1933.

Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.