A
A

Le nouveau maire de NYC compte recevoir son salaire en bitcoins (BTC)

ven 05 Nov 2021 ▪ 18h30 ▪ 5 min de lecture - par Thomas Poirier

Le maire élu de New York, Eric Adams, a révélé qu’il prévoyait de collecter ses trois premiers salaires en tant que maire en bitcoin. Le maire élu se penche vers la plus grande cryptomonnaie dans le cadre de son engagement à faire de New York la plaque tournante des cryptomonnaies et de la finance numérique.

Réponse au maire Suarez

Adams a remporté une victoire écrasante aux élections municipales de New York et a pris l’engagement après que Francis Suarez, le maire de Miami, a révélé son intention de percevoir son premier chèque de paie en bitcoin.

Adams s’est rendu sur Twitter pour annoncer ses plans, déclarant :

« À New York, nous allons toujours grand, alors je vais prendre mes TROIS premiers chèques de paie en bitcoin lorsque je serai maire. NYC va être le centre de l’industrie de la cryptomonnaie et d’autres industries innovantes à croissance rapide ! Attendez ! »

Les tweets d’Adams sont venus en réponse au maire de Miami Francis Suarez, qui s’était auparavant rendu sur Twitter pour annoncer qu’il prendrait son premier chèque de paie en bitcoin en tant que maire après sa réélection. Suarez a été un champion du bitcoin et d’autres devises et s’est engagé à faire de Miami une plaque tournante des cryptomonnaies et de l’innovation technologique.

Bien qu’Adams ait montré son engagement envers les cryptomonnaies, on ne sait pas comment le maire accéderait à ses chèques de paie initiaux une fois qu’il prendra ses fonctions le 1er janvier. Un porte-parole du Bureau de la gestion et du budget de la ville a révélé qu’il n’était pas sûr de la viabilité de la proposition et a reporté la question à un autre porte-parole.

Un signal aux investisseurs

L’annonce du maire élu est considérée comme extrêmement symbolique et consiste moins à modifier les options de paie dans une ville qu’à signaler aux investisseurs que la ville de New York est ouverte aux affaires crypto. Le maire élu a promis à ses électeurs que sous son administration, la ville ne serait plus considérée comme anti-entreprises alors qu’il cherche à éloigner la ville des relations glaciales du maire Bill de Blasio avec les entreprises et les dirigeants financiers.

Une compétition amicale

Ce n’est pas la première fois qu’Adams évoque une compétition de cryptomonnaie entre Miami et New York. En juin, lorsque Adams a remporté l’investiture démocrate, il avait déclaré dans son discours qu’il ferait de New York le « centre des bitcoins » et le « centre de la technologie », en défiant :

« Miami, on est en course. »

Cependant, les efforts visant à faire de New York un centre de la crypto pourraient susciter la colère de la procureure générale de New York, Letitia James, qui avait déjà lancé une répression importante contre les sociétés de cryptomonnaie non enregistrées à New York. James a également annoncé sa candidature au poste de gouverneur de New York.

Le maire Suarez pivote vers les cryptomonnaies

Le maire Suarez a considérablement accru le profil de Miami avec une approbation enthousiaste des cryptomonnaies. Miami a accueilli la plus grande conférence crypto du monde et a reçu plus de 7 millions de dollars de MiamiCoin.

Suarez et la ville de Miami se sont associés à l’organisation à but non lucratif CityCoins et ont révélé MiamiCoin en août 2021. CityCoins envoie 30 % de tout MiamiCoin produit à la ville, la ville tirant plus de 7 millions de dollars de cette initiative à ce jour.

Comment la concurrence des maires a-t-elle commencé ?

Le maire Suarez s’était rendu sur Twitter pour annoncer qu’il prévoyait de recevoir son premier chèque de paie en bitcoin tout en identifiant le directeur de l’innovation et de la technologie de Miami, Mike Sarasti, pour l’aider à en faire une possibilité. L’annonce a été faite en réponse à Anthony Pompliano, qui a appelé les politiciens américains à commencer à accepter les paiements en crypto.

Les États-Unis se noient dans la hype crypto. Même les politiciens y prennent part, ce qui souligne entre autres que le domaine crypto n’est pas un monde virtuel isolé de la réalité. L’avenir semble être déjà arrivé et nous y assistons. Restez avec nous pour être à la page dans le monde extrêmement mobile de la cryptomonnaie !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Thomas Poirier avatar
Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !