Se connecter S'abonner

Pour Messari, le prochain gros marché crypto sera le sport virtuel, ou fantasy sport

Si le fanstasy sport a pour mission première de stimuler davantage l’engagement des supporters des disciplines sportives naturelles, il pourrait bientôt donner lieu à quelque chose de plus grand. En effet, l’utilisation de la blockchain pour développer cette nouvelle discipline aura particulièrement séduit le public. Une adoption progressive qui devrait en faire le futur marché crypto d’après la société d’analyse Messari.

Un marché qui aura pris du volume grâce à la pandémie du coronavirus

Les mesures de confinement et de distanciation sociale faisant loi depuis le début de la crise, les disciplines sportives n’attirent plus les foules en stade. Un coup dur pour les recettes des différentes ligues avec des répercussions énormes sur leurs modèles financiers. Pour conserver l’intérêt des millions de fans et accessoirement trouver une source de financement, la promotion de la fantasy sport a ainsi été promue davanatge. Analyste à Messari, Mason Nystrom rappelle ainsi que le secteur devrait connaitre une croissance de 7,2 % au cours des trois à cinq prochaines années.

Considérant que la majorité des fans pariant sur les disciplines sportives réelles s’intéressent également au sport virtuel, c’est toute l’économie sportive qui devrait en profiter. La possibilité de constituer une équipe fictive de son choix et d’affronter différents adversaires contre des gains a en effet séduit des millions de fans. « Alors que l’apogée des e-sports et des réseaux cryptographiques attend les améliorations de la technologie émergente et de la connectivité 5G, les sports virtuels basés sur la blockchain sont sur le point d’être adoptés par les consommateurs », déclara ainsi M. Nystrom.

Des recettes prometteuses liées à la vente des NFT

En servant de base au développement du sport virtuel, la blockchain offre une possibilité de monétisation numérique avec un niveau de confiance assez élevé. Cela a d’ailleurs permis à des jeux basés sur Ethereum ou d’autres plateformes d’émettre des tokens non fongibles (NFT) en relation avec la discipline sportive concernée. C’est notamment le choix effectué par les jeux Sorare et MLB Champions, ou encore NBA Top Shot qui dominent actuellement le secteur.

L’avantage pour le fan qui participe à la fantasy league, c’est que la valeur de ces NFT augmente en fonction des performances des athlètes dans la discipline sportive réelle.  Une politique qui aura permis à Sorare, MLB Champions et NBA Top Shot de générer plus de 10 millions de dollars de recettes. Messari souligne cependant la nécessité de revoir le modèle de gestion actuel de ces actifs ne les jugeant pas assez profitables à l’utilisateur dont les biens disparaissent définitivement en cas de perte.

Le retour des grands rassemblements n’étant pas prévu avant le début de la saison 2021-2022, les différentes disciplines sportives pourront compter sur leur fantasy league pour générer des revenus supplémentaires. Une réelle affluence d’utilisateur devrait alors inévitablement créer un nouveau marché à part entière pour les NFT.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo