Ardor, la blockchain en tant que service

Ardor est l’un des pionniers des blockchain-as-a-service même s’il est encore peu connu des utilisateurs. Depuis son lancement, elle profite de la forte capitalisation du marché des monnaies numériques et a su s’imposer de manière durable dans le top 100 des cryptomonnaies.

Présentation de la crypto

Ardor est un réseau informatique décentralisé utilisant le token ARDR comme valeur d’échange. C’est une chaîne de blocs particulièrement conçue pour les applications d’entreprise. La plateforme possède trois chaînes de blocs différents, chacun d’entre eux ayant ses propres jetons.

Le cours d’Ardor (ARDR) est de 0.294859 environ avec un volume de négociation sur 24 h de près de 740 000 USD. Cette cryptomonnaie dispose d’une offre en circulation de 999 millions d’unités et d’une offre maximale de 999 millions d’unités.

L’histoire de cette cryptomonnaie

Le projet Ardor a évolué à partir de la Fondation NXR. Il est récent, bien qu’il découle d’une première crypto connue sous le sigle de NXT. C’est en 2017 que ce dernier devient Ardor, avec l’objectif de proposer des améliorations aux utilisateurs et de corriger les points négatifs rencontrés avec NXT.

Les blockchains d’Ardor

Il existe plusieurs chaînes de blocs sur la plateforme Ardor, dont :

  • La chaîne principale, appelée aussi chaîne mère, qui est aussi légère que rapide. Elle est conçue pour sécuriser le réseau en premier lieu, ce qui explique sa légèreté, sa rapidité et son efficacité.
  • Les chaînes enfants ont des caractéristiques plus complexes. Ignis est la première chaîne enfant d’Ardor. C’est une chaîne de blocs ouverte et sans autorisation. Elle est accessible à tous.

Mission d’Ardor

Ces derniers temps, la technologie blockchain intéresse de plus en plus les entreprises. Pourtant, développer sa propre solution s’avère complexe. Comme NXT a rencontré des problèmes de scalabilité, l’entreprise a changé de direction et souhaite proposer un service blockchain scalable massivement. Alors, l’introduction d’un modèle blockchain-as-a-service (ou blockchain en tant que service) pour les entreprises est très logique.

La technologie d’Ardor

Pour être l’un des pionniers en matière de Baas, l’équipe d’Ardor a développé une approche très intéressante sur le plan technique. D’abord, Ardor utilise le concept parent-enfant unique. Cette méthode permet aux entreprises de créer et de programmer leurs propres produits et services en utilisant le concept de chaînes enfants, avec une gamme de fonctions différentes. En même temps, ces produits jouissent toujours de la sécurité fournie par la chaîne mère d’Ardor. Par ailleurs, la blockchain as a service d’Ardor vise à être aussi économe en énergie que possible.

Comment fonctionne la crypto

La caractéristique principale d’Ardor est un système de chaînes multiples et flexibles. Pour comprendre le fonctionnement de cette crypto, il est essentiel de comprendre la liaison entre les chaînes de blocs et les jetons NXT, Ardor coin et Ignis. En effet, Ardor et Ignis sont conçus pour travailler en tandem afin de permettre aux entreprises de créer leurs propres solutions personnalisables.

Création d’une chaîne de blocs enfants

La première chaîne enfant Ardor est Ignis. C’est en grande partie une réplique de NXT. C’est aussi la devise native nécessaire afin de pouvoir utiliser et accéder aux fonctionnalités d’Ardor. Comme Ardor découle de NXT, il inclut toutes les fonctionnalités supportées par cette chaîne de blocs. Toutefois, elle change l’architecture de l’implémentation des nouvelles blockchains.

Si vous souhaitez implémenter un nouveau programme sur Ardor, vous créez la chaîne enfant. Celle-ci possède toutes les fonctionnalités et la personnalisation chargées par NXT. Cependant, elle reste liée à la chaîne mère et tire sa sécurité et sa décentralisation de l’utilisation de la chaîne principale pour la vérification.

Protocole de consensus

Ajoutons à cela qu’Ardor est une cryptomonnaie fonctionnant avec la « proof-of-stake » ou la preuve d’enjeu, se caractérisant par l’absence de minage et non la « proof-of-work » ou la preuve de travail. Grâce à ce système, elle est beaucoup moins énergivore, alors elle ne nécessite pas de mobiliser un équipement lourd pour fonctionner.

Concernant les transactions liées aux applications, aux marketplaces, aux smart contracts, aux échanges de cryptomonnaies etc., elles sont stockées dans les child chains et puis supprimées. Et comme le reste de l’écosystème crypto, Ardor a constaté que les smart contracts n’étaient pas si intelligents que ça. Par conséquent, elle propose un nouveau système de contrats numériques : les Light weights contracts.

Avantages et inconvénients de cette crypto

Ardor est une plateforme proposant des blockchains en tant que service.

Avantages d’Ardor

  • Tout d’abord, Ardor offre une simplicité de création d’une child chain, disponible clés en main en quelques heures.
  • Elle permet également une adaptabilité ainsi qu’une personnalisation avancée de ces chaînes enfants.
  • Les side chains bénéficient de la sécurité et de la rapidité de la main chain, sans être encombrés par ses données.
  • La plateforme possède une faible consommation énergétique et un faible poids des nœuds.
  • Elle offre de nombreuses innovations blockchain (Light weight contracts, système parent-enfant, etc.)

Les inconvénients d’Ardor

  • La simplicité de l’implémentation et de l’utilisation d’Ardor n’est pas encore très sûre, puisqu’il n’y a pas encore de retour utilisateur quant à la véracité de cet argument de vente.
  • Un système de consensus ploutocratique, qui comme tous les POS favorise les plus riches.

Comment acheter cette crypto

Des informations sur le prix de l’Ardor sont disponibles sur leur plateforme. Actuellement, il n’est pas possible d’acheter cette crypto en euros. Il vous faudra passer par les étapes décrites ci-après pour acheter des Ardors.

Acheter du BTC ou de l’ETH

Pour ce faire, vous devez d’abord ouvrir un compte sur une plateforme (par exemple EXMO ou CEX.io) et vous identifier. Ensuite, choisissez la monnaie que vous souhaitez acheter : BTC ou ETH, puis la monnaie que vous allez utiliser (EUR, USD ou GBP). Après les différentes étapes et un petit délai pour valider la transaction, vous disposez maintenant d’un compte approvisionné en BTC/ETH.

Transférer vos BTC / ETH vers une plateforme

Après votre achat, il vous faut transférer maintenant ces BTC/ETH vers une autre plateforme. Cette dernière vous permettra d’acheter d’autres cryptomonnaies, dont l’Ardor. Il existe plusieurs plateformes d’échange de crypto qui proposent ces paires, le HitBTC par exemple.

Transformer du BTC ou de l’ETH en Ardor

Lorsque votre compte est crédité en Bitcoin et/ou en Ether, vous pouvez utiliser ces derniers pour acquérir de l’Ardor. De cette même manière, vous pourrez utiliser l’Ardor pour racheter du BTC et de l’ETH.


Plus d’actions
Partagez

( Co-founder )

CTO expérimenté dans l’Internet Software as a Service (SaaS) depuis plus de 10 ans.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés