JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

EOS – Block.one annonce des évolutions majeures pour la version 2.0

Après avoir récemment proposé une modification majeure du système d’allocation des ressources du réseau qui obligerait les utilisateurs à louer des ressources réseau au lieu de les acheter, la société de développement de logiciels blockchain, Block.One, a publié la mise à jour de son logiciel sous-jacent à la blockchain EOS. Dans une publication sur Twitter ce 10 janvier, elle a affirmé que la mise à jour EOS.io 2.0 rendra désormais la blockchain « plus rapide, plus simple et encore plus sécurisée »

Modifications majeures apportées à la machine virtuelle Smart Contract

Dans un article publié sur son blog officiel dans lequel est évoqué son nouveau logiciel EOS.io 2.0, la société Block.One explique les modifications majeures apportées et qui pourraient avoir une influence majeure sur l’écosystème EOS.

En premier lieu, elle confie que cette mise à jour comprend un moteur WebAssembly (WASM)un format d’instruction conçu pour être déployé sur le Web et les serveurs – spécialement conçu pour exécuter les smart contrats EOS. Ce nouveau moteur WebAssembly (WASM) est présenté comme jusqu’à 16 fois plus rapide que le moteur utilisé dans la version précédente. Selon la société, ce changement améliorera considérablement les performances d’exécution des smart contrats.

La mise à jour EOS.io 2.0 introduit également la prise en charge de WebAuthn, qui est une norme d’authentification Web basée sur la cryptographie à clé publique. Block. One déclare : « avec cette version de prise en charge de WebAuthn pour EOSIO, les développeurs peuvent commencer à tester la signature de transactions avec WebAuthn dans leurs applications EOSIO».

Au-delà de ces modifications majeures, la société informe avoir également effectué quelques autres améliorations sur son logiciel.

Prise en charge du multithreading de code réseau

Block.One affirme avoir également considérablement amélioré le code réseau de la blockchain, notamment en lui ajoutant un support multithreading. Au passage, le multithreading est la capacité d’une unité centrale de traitement d’exécuter plusieurs threads d’exécution en même temps.

Cette prise en charge du multithreading est censée avoir pour effet l’amélioration des performances de propagation des blocs, de traitement des transactions, de compression et de décompression des blocs et des transactions etc., car tous ces processus seront désormais tous gérés par des threads distincts.

Block.One déclare : « en isolant ces processus, nous avons constaté des améliorations significatives du traitement des transactions et des performances de traitement des blocs sur les réseaux EOSIO multi-producteurs.»

Par ailleurs, le fait que la mise à jour soit publiée dans un environnement de développement intégré (IDE) dédié rassure, car cela permettra d’accélérer l’intégration des développeurs.

Dans le cercle des utilisateurs de la blockchain, on attend déjà impatiemment de voir les merveilles que fera cette mise à jour EOS.io 2.0 que Block.One dit être « plus rapide, plus simple et encore plus sécurisée. »

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo