Se connecter S'abonner

Amazon pousse le Bitcoin (BTC) vers les 40 000 $

BTC/USD est remonté au plus haut depuis le 15 juin. Nous n’avons pas franchi la fameuse moyenne mobile à 200 jours, mais le plafond de verre des 40 000 $ a cédé un instant. Il ne se passe pas un jour sans une actualité brûlante.

Les CEO de Twitter et Tesla en gardiens des 30 000 $

Le sentiment de marché s’est retourné dans le sillage de la B conférence de mercredi dernier. Elon Musk a tenté de se refaire la cerise, sans succès. L’hypocrite s’est de nouveau ridiculisé en faisant de nouveau mine de ne pas comprendre l’intérêt du système de « Proof of Work » et la consommation d’énergie du bitcoin.

L’ostracisé a même révélé posséder de l’Ethereum et du Doge à titre personnel. Non content de vouloir centraliser le BTC en remettant en cause le PoW, Elon continue de pousser ses groupies vers des shitcoins pour leur faire les poches.

On retiendra toutefois que Space X a converti une partie de sa trésorerie en BTC et que le milliardaire s’est posé en défenseur des wallets privés. Cette prise de position est opportune vu que la Commission Européenne a récemment décidé de se battre contre les moulins en croyant pouvoir interdire les wallet privés. Bonne chance.

Jack Dorsey, aka Jack la censure, n’a pas non plus tari d’éloges. Le fondateur de Twitter « espère que le Bitcoin permettra d’apporter la paix dans le monde ». Cette espérance est loin d’être un vœux pieux puisque toutes les guerres impérialistes des États-Unis au Moyen-Orient servent à s’assurer que la vente de chaque goutte de pétrole se fasse exclusivement en dollar, ce qui offre à Washington un pouvoir immense.

Ses envolées sur la « monnaie native du web 3.0 » et les logiciels open source (et notamment le nouveau wallet développé par sa firme Square) ont reçu un accueil favorable, de même que la mission qu’il se donne de « défendre la liberté individuelle ». Qu’il n’oublie pas la liberté d’expression non plus…

« Le Bitcoin représentera une grande part du futur de Twitter », a-t-il ajouté. Dit autrement, peut-être pourrons bientôt nous inscrire sur Twitter avec une simple adresse Bitcoin de manière anonyme…

Amazon entre dans la danse

Amazon veut recruter un spécialiste des « cryptomonnaies et de la blockchain » dans sa division responsable des paiements. Son porte-parole a récemment déclaré à ce propos :

« L’avenir dépendra des nouvelles technologies permettant des paiements modernes, rapides et peu coûteux. Nous espérons les mettre en place dès que possible. »

Est-ce qu’Amazon fait ici référence aux paiements en bitcoin via le Lightning Network ? C’est en tout cas ce que laisse entendre CityA.M. Le journal londonien a révélé que la multinationale prévoit d’accepter le bitcoin “avant la fin de l’année“. Cette information a toutefois été démentie par Amazon, ramenant au passage BTC/USD sous la barre des 40 000 $:

Malgré notre intérêt pour le secteur, les spéculations autour de plans spécifiques pour les cryptomonnaies sont infondées.

La source de City.A.M affirme toutefois que le bitcoin sera « partie intégrante du futur mécanisme de fonctionnement d’Amazon ». « Cela commence avec le bitcoin et la directive vient du plus haut niveau… Jeff Bezos lui-même. »

Toujours d’après cette source prolifique, le mastodonte se préparerait aussi à accueillir les CBDC… Ces derniers sont un prélude à la fin du cash ainsi qu’une solution de rechange en cas de faillite généralisée des banques privées. Ce qui ne manquera pas d’arriver en raison de la décroissance que requiert la réduction des émissions de CO2.

Quelques signes qui ne trompent pas

Parmi les news plus triviales, notons que JP Morgan permet désormais à ses clients fortunés d’investir dans le bitcoin. 4 ans seulement après que son CEO, Jamie Dimon, ait traité le BTC « d’arnaque ». Croustillant.

Les annonces du Paraguay ont également participé à la hausse. Le pays a fait un grand appel du pied aux mineurs de bitcoin en leur promettant toute l’énergie renouvelable qu’ils voudront grâce à ses deux barrages hydroélectriques.

Le sentiment positif de ces derniers jours est également à mettre sur d’une enquête menée par Goldman Sachs : « 15 % des gestionnaires de fortune sont déjà investis dans les crypto-monnaies et 45 % veulent y entrer ». Un autre sondage réalisé par Gallup suggère lui que 13 % des jeunes investisseurs américains possèdent du BTC, contre 3 % l’année dernière.

En Thailande, l’opérateur telecom Jasmine prévoit de connecter 50 000 machines de mining avant le prochain halving en vue d’obtenir 5 % du hashrate.

Enfin, il est également probable que l’instauration du passe sanitaire incite de plus en plus de gens à s’intéresser à l’outil de liberté qu’est le bitcoin. Nous tombons lentement dans une dictature qui ne dit pas son nom avec un passe sanitaire qui n’est rien d’autre qu’une mise à l’étrier en vue de nous faire accepter un crédit social à la chinoise ainsi que la fin du cash.

Combien de temps avant que ce passe sanitaire soit relié aux CBDC ? Combien de temps avant que les banquiers bloquent nos paiements et instaurent des taux négatifs ? Les paris sont ouverts. Voyez ici les dernières nouvelles de ce meilleur des mondes :

Terminons avec un bon conseil pour les traders qui perdent un peu trop de temps devant les graphiques : si vous aviez investi une même somme d’argent tous les mois depuis un an, vous en seriez à plus de 70 % de gains. Nous restons haussiers et le puissant rebond sur les 30 000 $ a montré que nous avons avons là un plancher très solide.

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Journaliste / Bitcoin, géopolitique, économie, énergie, climat

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo