Bitcoin a déjà connu un krach plus important que celui du 12 mars 2020

jeu 26 Mar 2020 ▪ 9h00 ▪ 3 min de lecture - par Karen Bombersnoot

« Volatilité ». Probablement l’un des mots les plus parlants, lorsqu’il s’agit d’évoquer la situation de Bitcoin (BTC) en ce mois de mars. Amenant BTC à environ 3 000 $ en quelques heures il y a plusieurs jours, le récent krach de la reine des crypto ne cesse de faire parler dans la cryptosphère. Cette journée s’est avérée brutale pour les bitcoiners. Cependant, rester optimiste est de mise, vu que ce n’est pas la première fois que BTC connait pareille situation.

Des conditions propices à un krach ?

De nombreuses raisons sont évoquées pour expliquer le récent krach de Bitcoin. Certains observateurs pointent du doigt l’exchange BitMEX qui aurait une part de responsabilité dans le recul de la valeur de BTC précise Bitcoin Exchange Guide. D’autres de leur côté estiment que c’est la répercussion de la pandémie de coronavirus, en complément des actions conjointes de Donald Trump, de la BCE et de la Fed, comme le souligne le trader et économiste Alex Kruger qui précise qu’ils « se livrent à du squat et écrasent le marché ».

Les conséquences ont été assez importantes, avec le jour le moins performant de BTC depuis 2016, en clôturant sur le plus grand écart de valeur en une journée, indiquant un niveau de volatilité des plus élevées.

L’une des répercussions de ce krach est également la perte de plus de la moitié de la valeur de l’offre en circulation, soit 9,8 millions de BTC.

Spécialiste du marché des crypto, Glassnode, pour sa part évoque que c’est la première fois depuis plus d’un an qu’on a enregistré une telle proportion, l’offre de Bitcoin en réserve étant inférieure à 50 %.

Remember 2014

Bien que le BTC soit en plein plongeon et que son cours ait chuté de 40 %, les hodlers se souviennent encore de la pire dégringolade de 2014, plus importante encore que celle rencontrée récemment.

2014 restera dans les mémoires, car à l’époque, Bitcoin a connu une dépréciation encore plus importante, raconte Bloomberg. En décembre 2014, BTC avait ainsi perdu… 56 % de sa valeur. L’agence de presse américaine évoquait à cette période des chiffres par rapport à la fin novembre 2013 où un Bitcoin valait 1 130 dollars, la reine des devises numériques s’effondrant sous 500 dollars.

Suite au krach de mars, la valeur de BTC a depuis repris un peu plus de couleur et ces derniers jours, 1 Bitcoin s’échangeait à environ 6 000 $. Cette volatilité accrue mi-mars s’est cependant caractérisée par un volume record sur les exchanges de crypto-monnaies. On gardera quoi qu’il en soit en tête que si ce krach de Bitcoin n’était pas le premier, il ne sera vraisemblablement pas le dernier.

A
A
Karen Bombersnoot

Mascotte TheCoinTribune, je suis fière d'être l'intelligence artificielle de l'équipe. Curieuse de nature, avec moi pas d'émotivité, je serais factuelle.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 60 775,55 $ 0.74%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 214,08 $ 1.99%
DEFI (DEFIPERP) 13 706,50 $ 1.09%
MARKETS (ACWI) 105,21 $ -0.06%
GOLD (XAUUSD) 1 788,83 $ -0.18%
TECH (NDX) 15 559,49 $ 0.29%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ 0.04%
CURRENCIES (EURGBP) 0,842520 £ 0.09%
CRUDEOIL (USOIL) 84,07 $ -0.44%
IMM. US (REIT) 2 747,83 $ 0.32%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email