Se connecter S'abonner

Bitcoin (BTC) le 7 septembre 2021 – Crash cataclysmique, la fin du Bull Run?

La volatilité est de retour ! La semaine démarrait en trombe ce lundi 6 septembre avec un Bitcoin (BTC) qui perçait les 52 000 dollars comme du beurre jusqu’à même aller effleurer les 53 000 dollars le jour suivant. Par la suite, ces dernières 24 heures ont été moins tendres pour le marché, après plusieurs semaines consécutives de hausse et un nouveau top local atteint, la cryptomonnaie subit une chute impressionnante de près de 20% ce mardi 7 septembre 2021.  Retour et explications sur ce phénomène, à quoi peut-on s’attendre pour la suite ?

Bear Market Risk

Une chute vertigineuse depuis les 53 000 dollars

Après presque 2 mois de hausse continuelle, et contre toute attente, le Bitcoin (BTC) subit sa première correction majeure, la plus importante depuis juin en perdant plus de 10 000 dollars, faisant drastiquement chuter le cours de la cryptomonnaie et l’amenant à son niveau le plus bas depuis début août.

Tout se passait pour le mieux côté bulls ces dernières semaines, la monnaie virtuelle continuait à exploser sans mal ses résistances, jusqu’à atteindre 52 920 dollars sur Binance au plus haut de la bougie journalière du mardi 7 septembre 2021. Une valeur qui rivalisait avec les niveaux de début-mai.

Mais c’était sans compter l’effet du “buy the rumor, sell the news” (le fait d’acheter aux premières échos de la rumeur et de vendre à la sortie de la news) puisque ce mardi était le premier jour d’adoption du Bitcoin (BTC) en tant que monnaie officielle du Salvador, une actualité qui était suivie de près et attendue par tous les acteurs du marché depuis plusieurs mois.

Les effets ne se sont pas fait attendre, subissant un rejet brutal depuis les 52 920 dollars, le cours de la cryptomonnaie a rapidement chuté jusque dans la zone autour du support critique des 43 000 dollars en tombant à 42 843 dollars au plus bas de la journée. 

Avec ce plongeon de près de 20% en l’espace d’un jour, les vendeurs parviennent à faire régresser le Bitcoin (BTC) jusqu’à un niveau qu’on n’avait pas visité depuis le 9 août.

Suite à ce mouvement baissier d’amplitude considérable, la volatilité s’est affolée et le cours a subi un puissant rebond depuis le point le plus bas, les acheteurs parvenant à ravaler la baisse jusqu’à clôturer la journée à 46 863 dollars.

Ce flash-crash valide la divergence qu’on peut observer sur le graphique ci-dessous avec un volume visiblement en baisse depuis plusieurs semaines malgré l’envolée du cours de la monnaie virtuelle. Un signe qui annonçait une chute probable à venir au fur et à mesure que l’impulsion haussière s’essoufflait.

BTC/USDT weekly TradingView

Une potentielle zone de support pour relancer la machine

Malgré la chute, certains éléments techniques restent tout de même en faveur des bulls. On peut ainsi remarquer que le rebond occasionné par la réaction au support de la zone des 43 000 dollars a ramené le Bitcoin (BTC)  juste au-dessus de son support capital représenté par la moyenne mobile à 200 jours.

On observe sur le graphique que seule la mèche dépasse et que le corps de la bougie repose sur ce plancher important, laissant donc espérer un maintien par la force acheteuse depuis cette zone.

BTC/USDT daily TradingView

En outre, on peut aussi noter la divergence haussière qu’on retrouve par rapport au RSI, c’est un autre élément technique qui vient corroborer cette possibilité de continuation à la hausse depuis ce support.

Tout n’est donc pas perdu et les taureaux ont encore leur mot à dire sur la suite des événements. Pour peu qu’on arrive à maintenir cette zone, la poursuite du mouvement haussier entamé ces dernières semaines est plus qu’envisageable.

Des excès sur les leviers en cause 

Comment expliquer cette chute brutale sur le marché ? Le Salvador a beau être le catalyseur causant l’effet du “sell the news”initié par les baleines, derrière un tel krach se cache souvent une accumulation d’éléments qui s’empilent jusqu’à effondrement.

Et cela semble effectivement être le cas ici. Le coupable est tout désigné : Les effets leviers, du moins leur abus massif de la part des traders.

Ainsi, sur ces dernières 24h, ce sont pas moins de 376 449 liquidations qui ont eu lieu, de nombreux traders s’étant placés dans des positions surendettées. 

Selon les données de Bybt, on dénombre un total 3,7 milliards de dollars liquidés  sur la journée pour les échanges proposant des marchés dérivés, le record de la liquidation la plus importante étant attribué à Huobi avec 43,7 millions liquidés sur un seul ordre.

Respect de la tradition baissière historique de septembre

Chute totalement inattendue ? Peut-être pas tant que ça si on considère les enseignements du passé sur la cryptomonnaie reine.

Le Bitcoin (BTC) a tendance à suivre des patterns de plus en plus évidents. Ces schémas qu’on peut maintenant observer en ayant suffisamment d’historique sur le cours de la cryptomonnaie nous permettent de tirer certaines conclusions.

On peut ainsi observer que ce mois de septembre ne déroge pas à la règle en 2021 en étant considéré comme un mois traditionnellement baissier dans l’histoire du Bitcoin (BTC).

Ce n’est donc pas une totale surprise de voir la chute se produire précisément ce mois-ci, c’est même quelque chose qu’on pouvait anticiper

Ce tableau nous rappelle que le mois de septembre n’a jamais été significativement à l’avantage des bulls, historiquement, le Bitcoin (BTC) n’a jamais connu une augmentation de plus de  6% en septembre.

Le plongeon fait les affaires du Salvador

On ne peut pas parler de cette baisse considérable sans faire le lien évident avec toute l’actualité autour du Salvador et de l’officialisation du Bitcoin (BTC) en tant que monnaie de ce pays d’Amérique Centrale, un événement qui a sans nul doute joué un rôle majeur dans la volatilité de ces dernières 24 heures.

Malgré l’adoption par le Salvador qui était censé être une nouvelle des plus encourageantes pour le futur de la cryptomonnaie, le cours n’a pas réagi dans le sens le plus optimiste.

Mais cela n’a pas suffit à décontenancer Nayib Bukele, le président du Salvador qui a profité de cette baisse pour faire ses petites emplettes et accumuler du Bitcoin (BTC), jusqu’à 550 qui sont maintenant en possession du Salvador selon ses dires.

Lancement historique pour le Bitcoin (BTC) au Salvador et conséquences fracassantes pour le marché des cryptomonnaies qui voit sa progression haussière de plusieurs semaines réduite à néant en l’espace de quelques heures. La crypto se retrouve ainsi à  revisiter le plancher critique des 43 000 dollars avant un rebond in extremis propulsant le cours juste au-dessus de son support symbolique de la moyenne mobile à 200 jours. Opération opportuniste des bears profitant du contexte ou réelle fin des festivités pour les bulls ? Les prochaines 48h risquent de nous donner la réponse.

Plus d’actions
Partagez

Fervent adepte de la cryptosphère depuis 2017, je suis pleinement impliqué dans la révolution moderne que représente cette nouvelle industrie.

En tant que Rédacteur, je me plais à y jouer un rôle différent, éducationnel et informatif, en vue de la démocratisation et vulgarisation de cet univers.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo