Se connecter S'abonner

Cours de Bitcoin inférieur à son coût de minage – Les conditions d’un bull run de 2700% ?

Halving imminent oblige, on descend de plus en souvent dans les mines pour partir à la pêche – ou à la pioche – de nouvelles intéressantes, du côté des producteurs de Bitcoin (BTC). Un Bitcoin à 10 000 USD et plus, à l’approche du halving : on l’espérait mais, c’était sans compter le COVID-19. Bitcoin n’arrive même pas à re-passer au-dessus des 7 400 USD depuis le Black Thursday, jusqu’à l’heure où nous rédigeons cet article.

Les coûts de minage du BTC continuent à grimper, pendant que son prix reste confiné dans la fourchette des 6 500 USD – 7 400 USD ces derniers jours.

La peur des mineurs

Le halving commence à pointer son nez et, Bitcoin est encore bien loin d’avoir atteint des sommets historiques.

Hourra pour la diminution de moitié des récompenses de bloc, s’écrieront certains traders, investisseurs BTC, crypto-économistes, enthousiastes à l’idée d’un Bitcoin qui se fera bientôt encore plus rare, encore plus difficile à produire.

Les mineurs eux attendent le halving avec plus d’inquiétude que d’impatience. Car, pour miner du Bitcoin, il ne suffit pas de prendre une pioche et de creuser – le halving risque surtout de creuser la tombe de certaines entreprises de minage qui n’auront pas su s’adapter.

La récompense de bloc diminuera automatiquement de moitié mais, pas le coût de l’électricité, ni l’amortissement du parc informatique high tech et, encore moins les autres dépenses d’exploitation : alors, un avenir en or pour les mineurs post-halving ?

Actuellement, Bitcoin se trade à un prix inférieur à son coût de production. Dans une entreprise classique, on fermerait boutique.

Dans l’industrie du minage du Bitcoin, c’est une toute autre histoire. Et la situation actuelle pourrait même être bénéfique non seulement aux traders et aux investisseurs mais, également aux mineurs, comme l’a fait remarquer Marioun autre, pas le frère de Luigi.

Repetitio aeternam

La dernière fois que le prix du Bitcoin était inférieur à son coût de production à l’approche d’un halving, Bitcoin a fait un rallye et son cours a explosé de 2 700 %.

L’histoire est-elle réellement un perpétuel recommencement ? On l’espère cette fois-ci pour les mineurs et pour l’avenir du Bitcoin.

Le raisonnement analogique peut être poussé encore plus loin, en ouvrant les vieux dossiers de la Réserve Fédérale Américaine (FED) qui brille aujourd’hui par son savoir-faire en matière d’impression de billets verts.

Dans son tweet du 17 avril 2020, PlanB fait remarquer, que le dernier assouplissement quantitatif de 1,5 billion de dollars, coïncidait avec le bull market du Bitcoin. Faut-il alors remercier la FED et son assouplissement quantitatif de 2 billions de dollars pour sauver une économie mise sous cloche à cause de la pandémie du COVID-19 ?

Mon père était mineur, mon grand-père l’était aussi mais, moi je serai peut-être Ministre : une image certes théorique dans l’industrie du minage du Bitcoin mais, elle illustre la situation difficile que doivent gérer aujourd’hui les mineurs. Tout espoir n’est cependant pas perdu car, avec Bitcoin, même une baisse présage souvent une hausse.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés