Le plafond de verre du bitcoin (BTC) va lâcher

mer 31 Mar 2021 ▪ 17h00 ▪ 8 min de lecture - par Nicolas Teterel

BTC/USD patiente sous la digue des 60 000 $, probablement alourdi par le dollar qui sort la tête de l’eau. Les derniers développements géopolitiques et monétaires restent toutefois extrêmement bullish pour le bitcoin.

Le Dollar respire

La monnaie de réserve internationale bénéficie sans conteste de la hausse des taux d’emprunt. Le taux à 10 ans américain est au plus haut depuis janvier 2020, autour de 1.7 %. Pour la comparaison, le taux du Bund allemand est lui de -0.30 %…

Vous avez bien lu. Le gouvernement allemand rembourse moins qu’il n’emprunte… Ceci est la conséquence de la politique monétaire mise en œuvre par la banque centrale européenne. C’est-à-dire la combinaison du rachat de 30 % de la dette publique et l’instauration d’un taux négatif de -0.50% sur les réserves des banques privées. Le but étant d’inciter les banques à prêter.

En outre, le taux d’inflation annuel allemand est passé de 1.3 % en février, à 1.7 % en mars. Si bien que le taux réel en Allemagne est désormais de -2 % (-0.30 % – 1.7%). Dit autrement, si vous placez votre épargne dans la dette allemande, votre pouvoir d’achat fond de 2 % par an… Cela fait maintenant 59 mois consécutifs que le taux réel allemand est en territoire négatif

Cela étant dit, l’inflation est telle aux États-Unis que le taux à 10 ans réel américain est aussi négatif (-0.60%). Ce qui donne toujours un avantage de 1.40 % pour le dollar. C’est en bonne partie grâce à cet écart de taux qui se creuse depuis des mois que le Dollar Index a freiné sa chute. L’hémorragie s’est même arrêtée face au yuan.

DXY
Dollar Index
dollar vs yuan
USD/CNY (taux de change entre le dollar US et le yuan chinois)

Bref, le rebond du dollar et la corrélation inverse entre Dollar Index et le BTC explique en partie l’hésitation du bitcoin sous la barre des 60 000 $.

Brrrrr….

L’encre sur les chèques envoyés aux Américains n’est pas encore sèche que l’administration Biden se prépare déjà à mettre 2250 milliards de plus dans un grand plan d’infrastructures.

D’après le NY Times, la stratégie sera de rehausser le taux d’imposition des entreprises (de 21 % à 28 %) pendant 15 ans afin de financer 8 ans de travaux (routes, ponts, rails, stations de recharge pour voitures électriques, etc). Un enfant pourrait comprendre que la promesse de ne pas augmenter la dette ne tient pas la route…

Biden présentera également un autre plan d’investissement ce soir à Pittsburgh. 2000 milliards supplémentaires sont attendus pour combattre le changement climatique. Il serait d’ailleurs peut-être plus juste de dire 2000 milliards pour le Green Washing et la chimère du techno-solutionisme…

Personne n’est dupe. Tout cela est une orgie de dette qui finira par se faire absorber par la FED et l’inflation… Rendez-vous compte que les États-Unis doivent actuellement emprunter 5 dollars pour générer un seul dollar de PIB… La folie des grandeurs des États-Unis est du pain béni pour le bitcoin qui se nourrit de cet endettement exponentiel.

Déficit budgétaire Américain en % du PIB…

Notons aussi qu’une augmentation de l’imposition sur les bénéfices est aussi dans les tuyaux. En d’autres termes, il faut s’attendre à des ventes massives d’actions avant pour échapper à la taxe… Autant d’argent qui pourrait finir par trouver son chemin dans la blockchain du bitcoin…

Il semblerait qu’une certaine banque d’investissement s’y prépare…

Bitcoin goldman SAchs
Mai 2020 « Goldman Sachs refuse de traiter le Bitcoin comme une classe d’actif » / Mars 2021 « Goldman Sachs permettra à ses clients d’investir dans le bitcoin dès le second trimestre »

PetroYuan vs PetroDollar

La nouvelle est passée quasiment inaperçue, mais l’onde de choc d’un séisme monétaire est en train de se propager. Les banques centrales de la Chine et des Émirats arabes unis sont en train de connecter leurs CBDC sous l’égide de la banque des règlements internationaux.

Voici ce que nous écrivions récemment à ce propos :

« Il s’agit de l’architecture embryonnaire appelée à remplacer le réseau SWIFT. Celui-là même qui noyaute depuis de nombreuses décennies toutes les transactions internationales entre banques centrales. Le fait que les Émirats Arabes unis soient de la partie suggère fortement que la Chine va bientôt pouvoir acheter son pétrole dans sa propre monnaie, au grand dam de l’Oncle Sam et du pétrodollar. Les plaques tectoniques géopolitiques et monétaires ont bougé… »

Dubaï est le plus proche allié de l’Arabie Saoudite et possède l’équivalent du tiers des réserves de pétrole de son voisin. Ce rapprochement est sans conteste à marquer d’une pierre blanche pour le « pétroyuan ».

La Chine est aussi le premier importateur de pétrole de l’Irak martyrisé, ainsi que l’unique importateur de pétrole perse, faisant fi de l’embargo américain. De surcroît, Pékin et Téhéran viennent tout juste de signer un gigantesque partenariat économique pour les 25 prochaines années. Et cela quelques jours à peine après la conversation « franche » au sujet de l’Iran entre les oncles Sam et Chang en Alaska.

Signature du partenariat économique iran chine pour 25 ans
Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, et son homologue chinois, Wang Yi, posent pour une photo après avoir signé un accord bilatéral, à Téhéran, Iran, le 27 mars 2021.

L’empire du milieu (en tandem avec la Russie) a mis la main sur les ressources énergétiques du Moyen-Orient. Cette nouvelle est aussi mauvaise pour le pétrodollar qu’elle est bonne pour le bitcoin qui finira par s’imposer pour éviter les tensions nucléaires entre les deux géants…

C’est d’ailleurs l’avis de la CIO de George Soros qui pense que « le CBDC chinois ne parviendra pas à déstabiliser de manière permanente le bitcoin »

En parlant de CBDC et de banque centrales

La banque centrale de Corée du Sud a déclaré que les « CBDC pourraient tuer la demande pour les crypto-monnaies ». Tel est le rêve illusoire de banques centrales persuadées que les masses sont assez naïves pour avaler leur vil amalgame avec le bitcoin.

Nous ne le dirons jamais assez : les CBDC ne sont pas des blockchains décentralisées. Et alors que la loi des 21 millions de BTC repose sur l’implacable incapacité des humains à s’entendre, les CBDC centralisés finiront inéluctablement par être démultipliés, et donc dévalués

Par ailleurs, le même constat s’appliquera aux CBDC à l’attention du grand public, derrière lesquels se cache en réalité la fin du cash. Le pic pétrolier et la montagne de dette à rembourser rendent impossible l’arrêt de la planche à billets. Les CBDC ne changeront absolument rien à cette fuite en avant Ponzienne.

De même, les dernières déclarations de Christine Lagarde sont claires comme de l’eau de roche :

La présidente de la banque centrale européenne appelle quasiment les marchés à déclencher les enfers pour lui donner une excuse d’imprimer toujours plus…

Terminons en signalant qu’il est temps de surveiller de près l’inflation. La hausse des prix sera probablement un des moteurs permettant au bitcoin d’atteindre les 100 000 $ cette année. Aux États-Unis, l’inquiétude est palpable étant donné que le gouvernement en est à distribuer de l’argent. Un récent sondage montre que 77 % des sondés (sondage civicscience, 2600 sondés) s’inquiètent de l’inflation.

BTC/USD
Graphique hebdomadaire BTC/USD

Nous restons haussiers. Les reculs sont des opportunités d’achat jusqu’à ce que le bitcoin vaille autant que l’or…

A
A
Nicolas Teterel

Journaliste / Bitcoin, géopolitique, économie, énergie, climat

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 61 345,79 $ 0.01%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 169,49 $ -0.07%
DEFI (DEFIPERP) 13 255,10 $ 0.4%
MARKETS (ACWI) 104,91 $ 0.01%
GOLD (XAUUSD) 1 791,52 $ 0.5%
TECH (NDX) 15 355,07 $ -0.87%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ 0.19%
CURRENCIES (EURGBP) 0,845790 £ 0.4%
CRUDEOIL (USOIL) 84,15 $ 1.9%
IMM. US (REIT) 2 731,82 $ 0.43%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.