Se connecter S'abonner

Ethereum (ETH) et Visa joignent leurs forces. Quel impact sur le prix de l’ETH ?

Les stablecoins devancent les CBDC sur Visa : ce dernier permet désormais les paiements en USD Coin (USDC). L’Ether (ETH) en profite pour faire une incursion au-dessus des 2 100 USD.

Visa accordé à l’USDC 

Le 3 avril 2021, l’Ether dépasse les 2 100 USD, alors que Bitcoin (BTC) peine à renouer avec les 60 000 USD. 

Selon une annonce récente, Visa permet désormais les paiements en USDC sur la blockchain ETH. L’entreprise utilisera les services de Crypto.com. Cette nouvelle crée un pont entre la finance traditionnelle et les cryptomonnaies. 

Selon David Hoffman de Bankless, cette initiative de Visa va “stimuler une demande substantielle pour l’USDC, car il facilite les transactions cryptos par le biais d’un moyen d’échange plus stable.” 

D’autres stablecoins pourraient suivre la voie de l’USD Coin et se développer en dehors de la cryptosphère. L’USDC est l’un des stablecoins enregistrant la croissance la plus rapide sur le marché. 

Le volume de transactions USDC quotidiennes sur Ethereum est passé de moins de 20 millions de dollars en moyenne en mars 2019, à près de 3,8 milliards de dollars en mars 2021.

Tout serait parfait sans les gas

Selon le directeur marketing d’Intotheblock, Daniel Ferraro, Ethereum bénéficie de cette entrée de l’USDC dans le réseau de VISA, l’Ether étant utilisé pour payer les frais de transactions sur Ethereum, et la majorité des transactions USDC ont lieu sur l’ETH

Les stablecoins sont aujourd’hui les concurrents les plus sérieux des CBDC. Ils se trouvent donc logiquement dans le viseur des gouvernements et des régulateurs. Cette menace réglementaire semble ne pas empêcher pour autant les géants du paiement d’effectuer leur virage crypto, au profit notamment des stablecoins. 

L’augmentation du prix de l’Ether grâce à l’intégration de l’USDC dans Visa est en théorie une bonne nouvelle. L’explosion du prix de l’ETH s’accompagne cependant d’une explosion des gas, pénalisant les projets DeFi et NFT, les Dapps hébergés sur le réseau.

Tous les stablecoins finiront-ils par envahir la finance traditionnelle ? Bitcoin ne peut être pour le moment considéré comme une monnaie, même si son cours présente une corrélation négative avec le billet vert. Les stablecoins risquent beaucoup plus un bannissement par les gouvernements et les autorités de régulation que Bitcoin. En bon arbitre “juste et impartial”, il faut à tout prix éliminer les concurrents des CBDC avant que ces derniers ne voient les jours. Un bon carton rouge pour assurer la victoire de l’équipe adverse avant même le début du match.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés