Le co-fondateur d’Ethereum (ETH) ne croit plus aux cryptomonnaies

lun 19 Juil 2021 ▪ 17h13 ▪ 3 min de lecture - par Matthieu Palois

Nouveau coup de tonnerre dans le monde des cryptomonnaies. Le Canadien Anthony Di Iorio, l’un des co-fondateurs d’Ethereum (ETH) annonce vouloir quitter l’industrie de la cryptographie qu’il juge trop risquée et pas assez utile.

Ethereum orphelin de ses fondateurs

Alors que le marché des cryptomonnaies vit l’une de ses périodes les plus difficiles, voilà que l’un des co-fondateurs de la deuxième plus grande cryptomonnaie annonce son souhait de quitter le navire.

Au départ, Ethereum a été lancé par huit co-fondateurs : Anthony Di IorioCharles Hoskinson, Gavin WoodMihai AlisieJoeseph LubinAmir ChetritJeffrey Wilcke et Vitalik Buterin. Après cette annonce, il ne reste plus que ce dernier qui travaille toujours pour Ethereum.

En effet, Hoskinson avait déjà quitté l’ETH pour lancer la cryptomonnaie Cardano (ADA), tandis que Wood avait entrepris une démarche similaire pour fonder Polkadot (DOT). Concernant Alisie et Lubin ils ont chacun lancé leur propre plateforme ETH avec respectivement AKASHA et ConsenSys. Le Canadien Di Iorio devrait donc suivre le chemin de Chetrit et Wilcke qui ont également quitté la crypto.

Inquiet pour sa sécurité personnelle

Pour Anthony Di Iorio le choix de quitter Ethereum et plus largement l’industrie des cryptomonnaies en vendant sa société d’actifs numériques Decentral est justifié par le fait que pour lui l’industrie de la crypto « a un profil de risque qui ne me passionne pas trop. Je ne me sens pas forcément en sécurité dans cet espace. Si je me concentrais sur des problèmes plus importants, je pense que je serais plus en sécurité. »

Rappelons que Di Iorio a été directeur numérique de la Bourse de Toronto en 2016 et que ces dernières années il s’était spécialisé dans l’investissement en capital-risque. Mais il est également connu pour avoir fondé le portefeuille d’actifs numériques Decentral qui compte actuellement plus d’un million d’utilisateurs.

Désormais, il semble vouloir tourner la page de l’industrie cryptographique et investir dans d’autres domaines qu’il juge plus importants : « Je veux me diversifier pour ne pas être un gars de la cryptographie, mais être un gars qui s’attaque à des problèmes complexes. J’intégrerai la crypto si nécessaire, mais souvent, ça ne l’est pas… C’est vraiment un petit pourcentage de ce dont le monde a besoin. »

S’agit-il d’un simple effet d’annonce ou Anthony Di Iorio envisage-t-il réellement de quitter définitivement l’industrie des cryptomonnaies ? Dans tous les cas, pas sûr qu’il se débarrasse de tous ses propres actifs numériques.

A
A
Matthieu Palois

Mon intérêt pour les nouvelles technologies m’a téléporté dans l’univers blockchain. Dimension à la fois complexe et tellement vaste que mon cerveau a d’abord réagi en mode "Error 404" frôlant la faille spatio-temporelle avant que j’en comprenne peu à peu les codes. Le chemin est encore long avant d’obtenir le salut du dieu Crypto, mais en attendant j’en profite pour partager ma passion avec vous.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 65 849,15 $ 2.5%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 094,77 $ 5.59%
DEFI (DEFIPERP) 12 459,00 $ 6.07%
MARKETS (ACWI) 104,88 $ 0.3%
GOLD (XAUUSD) 1 780,86 $ 0.65%
TECH (NDX) 15 388,72 $ -0.14%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ 0.14%
CURRENCIES (EURGBP) 0,842630 £ -0.04%
CRUDEOIL (USOIL) 83,50 $ 0.55%
IMM. US (REIT) 2 716,15 $ 1.56%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.