Se connecter S'abonner

Virgil Griffith (Ethereum) sera poursuivi pour complot au profit de la Corée du Nord

Quelques jours à peine après son interpellation à l’aéroport international de Los Angeles, le scientifique œuvrant pour Ethereum, Virgil Griffith est passé devant un juge qui devait statuer sur de futures poursuites et son éventuel maintien en détention.

Décision contrastée pour notre crypto-touriste de l’extrême puisque le tribunal a considéré que les éléments à charge étaient suffisants pour que Griffith soit poursuivi pour complot. En revanche, l’intéressé sera libérable sous caution.

Tintin au pays des soviets nord-coréens

On rappelle en deux mots que ce qui est reproché à Griffith est d’avoir participé en avril 2019 à un sommet blockchain en Corée du Nord, en dépit de l’interdiction formelle qui lui en avait été faite par le Département d’Etat US. Le chercheur semblant être une vraie tête de pioche (vous pouvez retrouver son portrait par ici), c’est surement avec un majeur fièrement dressé qu’il a embarqué direct pour Pyongyang.

L’effronté a donc été interpellé vendredi dernier à sa descente d’avion à Los Angeles (il vit à Singapour). Problème : le FBI lui reproche non seulement d’avoir bravé les ordres d’Oncle Sam, mais plus ennuyeux, d’avoir apporté son assistance à la Corée du Nord sur la manière d’utiliser la blockchain pour contourner les sanctions économiques internationales. Intelligence avec l’ennemi en somme.

Après quelques nuits en prison, et comme le veut le Droit américain, Virgil Griffith à été présenté lundi devant un juge, ce dernier devant établir la solidité des allégations du Ministère Public.

De lourdes charges mais une potentielle liberté

A l’issue de l’audience de l’après-midi, Brian Klein de Baker Marquart, conseil de Griffith a communiqué des nouvelles plutôt rassurantes : en dépit du fait que le juge a statué que le ministère de la Justice des États-Unis disposait de suffisamment de preuves pour poursuivre Virgil Griffith pour « complot », une libération prochaine est envisageable :

« Nous sommes très heureux que le juge ait conclu aujourd’hui que Virgil devrait être libéré de prison en attendant son procès. Nous contestons les allégations non vérifiées de la plainte criminelle. Virgil attend avec impatience le jour ou, devant le tribunal, il pourra exposer toute l’histoire. »

Ne pas être accusé de conspiration avant 50 ans, c’est avoir raté sa vie

A noter que l’avocat n’a pas hésité à venir faire témoigner quelques témoins de moralité, bien connus de la sphère crypto comme Charlie Shrem (co-Fondateur de la Fondation Bitcoinet condamné à 2 ans de prison dans le cadre de l’affaire Silk Road, bon) et Marcus Hutchins, pointure de la cyber-sécurité.

M’est avis que nous assistons là à une petite introduction à une prochaine saga crypto-judiciaire palpitante qui saura nous tenir en haleine. TheCoinTribune sera au première loge !

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Crypto-enthousiaste de la deuxième heure, rien n’a plus d’importance à mes yeux que d’accompagner l’adoption globale et la démocratisation des trésors que nous propose la blockchain.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo