NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Au Japon, Ripple (XRP) est plébiscité face à Ethereum (ETH)

Sur le plan mondial, l’Ethereum connaît un franc succès le classant deuxième parmi les cryptomonnaies par capitalisation boursière. Toutefois, au sein de la population japonaise il n’occupe pas forcément la meilleure place. Un rapport a récemment révélé que les japonais préfèrent détenir du Ripple (XRP) au détriment de l’Ethereum. Bien qu’il ne s’agisse pas de résultats définitifs, cela démontre toutefois la diversité des avis s’agissant les valeurs refuges jugées importantes par les investisseurs. Cet article vous expose le sentiment des détenteurs de cryptomonnaies au Japon concernant la proportion d’investissement dans cette classe d’actifs pour plus de sécurité.

Les révélations de BITMAX sur la popularité du Ripple (XRP) au Japon

BITMAX la bourse japonaise spécialisée dans les cryptomonnaies a effectué un sondage auprès des détenteurs de cette classe d’actifs. Il en ressort que 26% préfèrent détenir de l’or dans leur portefeuille d’actifs, et 25% choisissent le Ripple (XRP) comme valeur refuge. L’Ethereum quant à lui, n’intéresse que 9% des investisseurs japonais.

Classement des actifs favoris des Japonais : Or et Ripple devant Ethereum

Il s’agit d’un important écart entre le XRP et l’ETH classé deuxième sur un plan mondial. Les autres cryptomonnaies telles que MonaCoin (MONA), Nano (NANO) ou encore Chiliz (CHZ), se partagent les 40% d’investisseurs restant. Il s’agit d’un exploit personnel pour le Ripple qui occupait la troisième place dans le classement mondial.

Toutefois, cette étude réalisée sur un petit échantillon de la population japonaise ne permet pas de considérer ces statistiques comme définitives.

Une “remontada” du Ripple après une baisse des échanges en 2019

Il y a un an, les volumes de transaction en cryptomonnaie ont considérablement chuté selon un rapport de la Japan Virtual Currency Exchange Association (JVCEA). En effet, le mois de décembre 2019 annonçait des performances peut satisfaisantes dans le rangs des cryptomonnaies comme le bitcoin (BTC), l’Ethereum (ETH) et le Ripple (XRP).

En effet, on notait une baisse des échanges sur marge et des négociations au comptant sur deux mois d’affilée. Ces volumes d’échange ont atteint leur plus bas durant le dernier mois de l’année.

Si XRP semble bénéficier de la confiance des investisseurs japonais, il demeure difficile de prévoir ses prochaines évolutions alors même qu’un toute récente étude rappelle qu’en moyenne les détenteurs de Ripple ont payé leur investissement 7 fois trop cher au regard de son cour actuel.

Ripple, sauvé par sa communauté

Que ce soit le bitcoin (BTC), l’Ethereum ou encore le Ripple (XRP), chaque cryptomonnaie a eu son lot de coups durs. Cependant, aucune d’elles n’a encore été porté disparue malgré les violentes tempêtes qui se sont abattues. On saura reconnaître à Ripple la capacité à conserver une communauté solide, investie et particulièrement solide sur ses certitude s’agissant de l’avenir radieux du XRP.

L’occasion de souligner que l’assise et l’influence des cryptomonnaies dépend fortement de l’engagement de ses utilisateurs, qui font le contrepoids face au système monétaire traditionnel.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo